Athlétisme: Lemaitre veut faire son maximum, Vicaut les minimas

le
0
CHRISTOPHE LEMAITRE VEUT FAIRE SON MAXIMUM À SAINT-DENIS
CHRISTOPHE LEMAITRE VEUT FAIRE SON MAXIMUM À SAINT-DENIS

PARIS (Reuters) - Les deux meilleurs sprinteurs français, Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut, vont se retrouver avec des objectifs différents ce samedi au meeting d'athlétisme de Saint-Denis sur 200m, une distance sur laquelle sera également présent Usain Bolt.

Pour Lemaitre, il s'agira de donner le maximum sur sa distance de prédilection et se rapprocher du Jamaïcain ; pour Vicaut, d'aller chercher les minimas et se qualifier pour les Mondiaux de Moscou, en août prochain, sur un demi-tour de piste qu'il pratique peu.

"Au niveau du 200m, ça va être très relevé, avec deux médaillés olympiques. Ce sera une course où ça ira très vite et pour moi, un véritable test à un mois des Mondiaux. Cela me donnera une idée de ce qu'il reste à faire", a dit à la presse Lemaitre, qui disputera son troisième meeting Areva.

"Je vais essayer de courir sous les 20 (secondes) et avec la concurrence c'est possible. Si je finis pas loin de Bolt, ce sera parfait. La concurrence transcende et pourrait me permettre de retrouver les sensations de 2011."

Jimmy Vicaut fera, lui, ses grands débuts au Stade de France et s'y prépare sans grande illusion mais avec un but: se qualifier sur la distance pour les championnats du monde qui débuteront le 10 août en Russie.

"Les autres sont actuellement trop loin pour moi. Sur les 50 derniers mètres, je commence à exploser. Si je fais les minimas, tant mieux", a-t-il dit, rappelant qu'il n'avait disputé qu'une dizaine de 200m dans sa carrière.

"Quant à Bolt, c'est la première fois que je le rencontre sur 200m, on va voir ce qu'il va me mettre", a-t-il ajouté en riant, s'attendant à passer la ligne loin derrière le double champion olympique de la spécialité.

Le jeune Français -qui a déjà battu Lemaitre sur 60m en salle- est simplement impatient de découvrir le Stade de France pointes aux pieds, lui qui ne l'a jusque-là fréquenté que comme spectateur : "C'est un kif de courir chez soi devant autant de monde".

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant