Athlétisme: l'IAAF promet d'être "agressive" contre le dopage

le
0
L'IAAF PROMET D'ÊTRE "AGRESSIVE" CONTRE LE DOPAGE
L'IAAF PROMET D'ÊTRE "AGRESSIVE" CONTRE LE DOPAGE

MOSCOU (Reuters) - La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a l'intention de mener une politique antidopage "agressive" pour éviter de revivre des affaires comme celles qui ont récemment entaché cette discipline, a déclaré mardi son vice-président, le Britannique Sebastian Coe.

Les sprinteurs américain Tyson Gay, ancien champion du monde du 100m, du 200m et du 4x100m, et jamaïcain Asafa Powell ont renoncé ce mois-ci à participer aux Mondiaux de Moscou, en août, après la révélation de contrôles anti-dopage positifs.

"La bonne chose à faire, c'est d'être agressif en matière de tests, de toujours s'assurer que nos technologies sont en avance sur les sportifs", a dit Sebastian Coe à Reuters depuis Moscou.

"Je crois qu'il serait irréaliste de ma part de prétendre que nous débarrasserons un jour complètement le sport du fléau du dopage (...) mais nous prenons ce problème plus au sérieux que jamais", a poursuivi l'ancien champion olympique du 1.500 m.

Les championnats du monde de Moscou auront lieu du 10 au 18 août.

Anastasia Gorelova, Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant