Athlétisme: être pro est moins dur que prévu, dit Lemaitre

le
0

AIX-LES-BAINS, Savoie (Reuters) - Le sprinter français Christophe Lemaitre attaque la partie estivale de sa saison en innovant avec une course historique aux Etats-Unis, les Penn Relays, passage important où il pourra jauger les changements de sa méthode.

Des Jeux olympiques "manqués" et un hiver "catastrophique" ont fait prendre conscience au champion d'Europe du 100 m qu'il fallait trouver un nouveau cap dans sa préparation, désormais plus professionnelle.

Question : Comment allez-vous après cet hiver difficile où vous avez notamment perdu votre leadership sur le sprint en indoor ?

Réponse : Le moral est là même si le soleil m'a manqué cet hiver, rude en Savoie. Je n'ai pas pris de repos cet hiver après ma claque des championnats de France. J'ai attaqué avec un nouvel état d'esprit. Je suis reparti revanchard, cet hiver est un simple accident.

Q : Qu'avez-vous changé ?

R : Au niveau séance, j'ai fait plus d'intensité, tout en étant plus appliqué et plus assidu dans la qualité des entraînements. J'ai aussi, et surtout, soigné le reste, c'est-à-dire la récupération, la nourriture, la kiné, les soins.

Q : Alors, les légumes, c'est bon ?

R : Cela dépend lesquels. Il faut s'y faire ! J'ai essayé d'être plus équilibré dans mes repas. J'avais des habitudes de jeune qui se laissait aller et qui mangeait ce qu'il avait envie à l'heure qu'il voulait. Au final, je me suis adapté à mon statut de sportif de haut niveau, au repas équilibré, régulier.

Q : Concrètement, c'est quoi ?

R : Je suis passé des pâtes-viandes à des légumes et des fruits.

Q : Cela change quoi ?

R : Je n'ai plus de carence dans mes vitamines. Et dans les tests sur 150 mètres, je ne suis jamais allé aussi vite me dit Pierrot (son entraîneur, Pierre Carraz, NDLR). Je me sens mieux et j'ai de meilleures sensations sur la piste. Je ne suis pas au niveau optimal mais je suis mieux que l'an passé à la même époque.

Q : Alors, être professionnel dans votre quotidien, est-ce finalement difficile ?

R : Eh bien non ! Ce n'est pas aussi dur que je ne le pensais ! Cela demande plus de temps de récupération, de préparation des repas, de séances, mais on s'y fait. Cela me donne quelques regrets car si j'avais fait cela avant, j'aurais pu courir plus vite. Tout en sachant que j'ai rempli chaque saison mes objectifs jusque-là. Il peut juste y avoir de regrets au niveau des chronos. J'aurais pu aller plus vite, mais c'est ainsi.

Q : On sent que vous repartez cette saison à l'orgueil ?

R : Oui, un peu. Après les JO, je me suis remis en question. Aux JO, je n'ai pas ramené quelque chose. C'était la première fois que je manquais mes objectifs et cela m'a fait quelque chose.

Q : Dans cette année de Mondial à Moscou en août, quels sont vos objectifs ?

R : Refaire le même résultat qu'aux précédents mondiaux, c'est-à-dire ramener une médaille sur 200 mètres avec pourquoi pas une médaille en collectif tout en sachant que je vais doubler sur 100 et 200 car il y a beaucoup de jours entre les deux distances. Je vais en profiter.

Q : Quel est le trait de caractère du "nouveau" Christophe Lemaitre ?

R : C'est le même mais un peu plus professionnel dans son engagement. Et je suis totalement revanchard car au niveau national, perdre face à Jimmy Vicaut... C'est la première fois... Je veux prouver que c'est moi le n°1 en France et que je veux le rester. Je suis un très mauvais perdant par rapport à cela. Je veux prouver que c'est un accident et que cela ne se reproduira plus.

Q : Par rapport à l'an passé, comment vous sentez-vous ?

R : J'ai progressé en musculation et j'ai progressé partout. Pour le moment, tout se passe bien.

Q : Les échecs de 2012 vous ont rendu plus fort ?

R : Oui, c'est une évidence. Je n'ai jamais goûté à la défaite et aux déconvenues jusqu'à cet été 2012 et à la saison hivernale 2013. Cela va m'aider à progresser, c'est clair.

André Assier, édité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant