Athlétisme: Edna Kiplagat conserve son titre mondial en marathon

le
0
LE TITRE MONDIAL DU MARATHON RESTE ENTRE LES MAINS DE LA KENYANE EDNA KIPLAGAT
LE TITRE MONDIAL DU MARATHON RESTE ENTRE LES MAINS DE LA KENYANE EDNA KIPLAGAT

MOSCOU (Reuters) - La Kenyane Edna Kiplagat est devenue samedi à Moscou la première athlète à conserver son titre de championne du monde du marathon.

Déjà sacrée il y a deux ans à Daegu, en Corée du Sud, Edna Kiplagat a bouclé les 42,195 km de course à pied en 2 heures, 25 minutes et 44 secondes, devant l'Italienne Valeria Straneo et la Japonaise Kayoko Fukushi.

La seule Française engagée sur cette course, Carmen Oliveras, a terminé 33e à plus de 20 minutes de Kiplagat.

La victoire s'est décidée à deux kilomètres de l'arrivée lorsque la Kenyane a placé une accélération en tête de la course à laquelle Straneo n'a pas pu répondre.

La marathonienne âgée de 33 ans, qui avait terminé 20e aux JO de Londres malgré une grippe, a franchi la ligne d'arrivée dans le stade Loujniki avec treize secondes d'avance sur l'Italienne de 37 ans opérée de la rate en 2010.

La championne olympique en titre, l'Ethiopienne Tiki Gelana, a quant à elle confirmé sa méforme de cette saison en abandonnant après à peine une dizaine de kilomètres.

Kiplagat a expliqué après sa victoire avoir adopté une stratégie qui lui a permis de monter petit à petit en puissance au fil de la course, en ralentissant notamment le rythme lors des dix premiers kilomètres.

"Je me sentais un peu fatiguée au début, mon corps ne réagissait pas immédiatement. J'ai cherché à me détendre et à préparer mon corps pour aller crescendo", a dit la Kenyane en conférence de presse.

Justin Palmer, Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant