Athlétisme - DécaNation - Mahiedine Mekhissi : « Je n'ai pas été bon tactiquement »

le
0
Athlétisme - DécaNation - Mahiedine Mekhissi : « Je n'ai pas été bon tactiquement »
Athlétisme - DécaNation - Mahiedine Mekhissi : « Je n'ai pas été bon tactiquement »

Avant des vacances bien méritées, Mahiedine Mekhissi a pris part mardi soir au DécaNation mais le médaillé de bronze du 3000m steeple a regretté de ne pas avoir pu répondre au tempo imposé par le Japonais Masaki Toda sur le 2000m.

Mahiedine Mekhissi, comment s’est passée votre course ? Je n’ai pas été bon tactiquement parce que le Japonais (Masaki Toda, ndlr) est parti d’entrée de jeu. Il a creusé l’écart et on a trop laissé faire. Je n’ai pas été bon tactiquement parce que je pensais que j’allais revenir sur lui et, quand j’ai accéléré, c’était trop tard. Il avait plus de 100 mètres d’avance, ça n’a pas été facile pour moi d’aller le chercher mais, bon... J’aurai aimé que les gars derrière jouent le jeu et qu’ils me relayent. Personne ne m’a relayé et j’étais tout seul contre tout le monde. Je me suis aussi brûlé les ailes en emmenant les mecs derrière, j’aurais pu le payer. J’ai essayé d’apporter la victoire pour l’équipe de France, le maximum de points et ce n’est pas chose faite donc je suis déçu de ne pas avoir gagné. Pourquoi ? J’ai trop abordé la course trop « cool », je pensais trop aux vacances. La saison a été longue, bravo au Japonais, il a bien couru, il a bien résisté. C’est à moi de faire attention la dernière fois. Vous parliez des vacances, allez-vous partir ? Je vais couper, j’ai des vacances bien méritées car la saison a été dure. Je vais partir en vacances la conscience tranquille. Un mot sur l’ambiance à Marseille lors de ce DécaNation ? C’est la première fois que je cours dans le Sud de la France, je ne connaissais pas Marseille et c’est une belle ville, un beau public. Ça fait plaisir de découvrir cette ville, une région et de nouveaux visages. Est-ce que vous vous attendiez à voir autant de monde quelques semaines après Rio ? Ça doit faire plaisir ? Oui, ça fait plaisir. On est en semaine, les gens ne sont pas en vacances, il y en a qui vont à l’école, au travail. Au début on s’est dit : « Bon, on est en semaine, peut-être qu’il y aura personne dans le stade »/ Mais non, le stade est pratiquement plein, ça fait plaisir.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant