Athlétisme - Championnats de France : Les têtes d'affiches au rendez-vous

le
0

Renaud Lavillenie, Floria Guei, Mahiedine Mekhissi-Benabbad, Jimmy Vicaut... Les championnats de France ont permis, ce dimanche, aux principales têtes d’affiche de l’athlétisme français de briller.

Les championnats de France d’athlétisme se sont conclus en feu d’artifice ce dimanche à Angers. Un des grands moments de cette journée a été le concours du saut à la perche masculin. Si le résultat ne faisait quasiment aucun doute avec un cinquième titre de suite pour Renaud Lavillenie, la question était plutôt la barre que le recordman du monde allait effacer à Angers. La réponse est... 5,95m, soit la meilleure performance mondiale de l’année. Et il a fallu ça pour devancer Kevin Ménaldo et ses 5,80m ainsi que Stanley Joseph, qui s’est arrêté à 5,75m. Autre Tricolore attendu à Angers, Jimmy Vicaut a confirmé son 100m en 9’’88 samedi en remportant difficilement le 200m en 20’’62 devant Meba Zeze (20’’69) et Gautier Dautremer (20’’96). Sur la même distance mais chez les femmes, Jennifer Galais a remporté son premier titre national en 23’’36 devant Maroussia Paré (23’’54) et Elise Trinkler (23’’71). La hauteur masculine a été comme une évidence avec le huitième titre de suite, le dixième dans sa carrière, avec 2,21m.

Mekhissi-Benabbad en forme, Bascou l’emporte sur les haies hautes

Autre tête d’affiche tricolore attendue, Mahiedine Mekhissi-Benabbad n’a pas laissé place au doute. Le sociétaire du Stade Sottevillais a remporté son quatrième titre en 8’29’’01 au terme d’une course maitrisée et un finish très puissant. Il devance à l’arrivée Djilali Bedrani (8’36’’30) et Valentin Pépiot (8’36’’62). Sur le tour de piste, Floria Gueï a confirmé sa domination nationale en conservant facilement son titre. En 51’’21, la Lilloise a relégué Marie Gayot à plus d’une seconde (52’’29) quand Brigitte Ntiamoah a signé le meilleur temps de sa carrière en 52’’31 pour s’adjuger la médaille de bronze. Le 100m haies a vu l’explication entre Dimitri Bascou et Pascal Martinot-Lagarde tourner court. « PML » a manqué sa course, terminant sixième quand Bascou s’est imposé en 13’’05 mais avec un vent trop favorable de 2,1m/s. Une épreuve où Wilhelm Belocian et Aurel Manga ont signé les minima pour Rio dès les séries. Surprise sur le saut en longueur masculin avec la victoire de Jean-Pierre Bertrand, auteur d’un saut à 8,01m au premier essai, qui n’a pas été battu par Kafétien Gomis (7,93) quand Salim Sdiri n’est pas allé plus loin que 7,89m.

Diniz n’a pas tenu sur le 5000m marche, Jordier brille

Victime d’une crise d’asthme et une allergie, Yohann Diniz n’a pas pu défendre ses chances sur le 5000m marche. Cela ne l’a pas empêché de venir féliciter à l’arrivée Kévin Campion, vainqueur sur la distance en 18’59’’46, devant Antonin Boyez et Jean Blancheteau. Du côté du 400m, Thomas Jordier a surpris tout le monde en s’adjugeant le titre en 45’’72 devant Mame-Ibra Anne (46’’07). Un temps qui suffit au sociétaire de Tremblay pour assurer sa place aux championnats d’Europe d’Amsterdam. En début de journée, le concours du triple saut féminin a vu Jeanine Assani Issouf aller plus loin que n’importe quelle athlète dans les championnats de France avec un bond à 14,40m, la neuvième meilleure performance mondiale de l’année. Le 800m masculin a été la scène d’un assez beau quiproquo avec la victoire donnée dans un temps à Sofiane Selmouni avant que la photo finish ne montre que c’est bien Aymeric Lusine qui a passé la ligne en premier... mais dans le même centième de seconde (1’50’’16). Le 400m haies a vu Phara Anacharsis remporter un quatrième titre chez les femmes (57’’01) quand Mamadou Kasse-Hann a remporté son premier titre de champion de France en 50’’26. Elodie Normand, de son côté, a conservé son titre sur le 1500m féminin en 4’13’’39. Grande favorite du lancer du marteau, Alexandra Tavernier n’a eu quasiment aucune marge face à Laëtitia Bambara, avec seulement huit centimètres d’avance (66,73m contre 66,65m). Chez les hommes, Jérôme Bortoluzzi s’est imposé pour la quatrième fois de suite avec un jet à 72,81m.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant