Athènes vend ses aéroports régionaux à un groupe... allemand

le
9
Vue de la piste d'atterrissage de l'aéroport de la ville d'Helliniko, en Grèce (photo d'illustration).
Vue de la piste d'atterrissage de l'aéroport de la ville d'Helliniko, en Grèce (photo d'illustration).

Et le grand vainqueur est? allemand. Le gouvernement grec a accordé la concession des 14 aéroports régionaux du pays au consortium Fraport-Slentel pour 1,23 milliard d'euros. Le groupe francfortois, qui gère onze hubs dans le monde notamment à Hanovre, Ljubljana, Antalya, Lima, Delhi et Xi'an, avait remporté en novembre 2014 l'appel d'offres lancé par l'agence grecque de privatisation (Taiped). Mais l'arrivée au pouvoir du parti d'extrême gauche Syriza, en janvier 2015, avait bloqué cette opération. Le Premier ministre Alexis Tsipras a finalement cédé aux pressions de l'Union européenne. La vente de ces aéroports situés dans des grandes villes ou des destinations appréciées des touristes comme Thessalonique, Corfou, Rhodes, Kos ou Santorin faisait partie des conditions exigées par les créanciers du pays dans l'accord approuvé la semaine dernière par le Parlement à Athènes.

En ratifiant cette vente dans un décret publié mardi dans le Journal officiel grec, le gouvernement va permettre au consortium de relancer les négociations avec Taiped, avant de boucler une cession définitive dans les prochaines semaines. Dans le précédent contrat qui portait sur des concessions comprises entre 40 et 50 ans, Fraport et son partenaire local, qui appartient au groupe énergétique Copelouzos, avaient accepté de payer en plus de l'enveloppe de 1,23 milliard d'euros un loyer annuel de 22,9 millions d'euros et d'investir environ 330 millions d'euros sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • alai4285 le mercredi 19 aout 2015 à 15:12

    M8637171 remarque juste pour le fun…« seul le développement d'une véritable économie privé les sauvera. »une économie privée est fondée uniquement sur le profit, c’est le principe libéral adopté par le traité de Rome (ligue des marchands) qui a eu pour conséquence de créer l’anarchie dans tous les pays de la vieille Europe (pas politiquement correct, mais je prends le risque de me faire censurer)

  • d.e.s.t. le mercredi 19 aout 2015 à 14:39

    Les Allemands sont bien plus réactifs que notre ectoplasme de président ramolli! Bravo!

  • M8637171 le mercredi 19 aout 2015 à 14:18

    M467... En 250 ans, on a supprimé plusieurs fois la dette des grecs. Ils en sont toujours au même point : quémander !

  • M8637171 le mercredi 19 aout 2015 à 14:16

    Grexit ou pas, seul le développement d'une véritable économie privé les sauvera. On en est loin !

  • M467862 le mercredi 19 aout 2015 à 14:13

    Les Allemands payent leur contribution afin de pouvoir acheter des infrastructures grecs a vil prix. Vive la crise.

  • M78543 le mercredi 19 aout 2015 à 14:12

    Et dire que en 1953 , on a supprimer la dette de guerre aux allemands .. hum

  • umrk le mercredi 19 aout 2015 à 14:12

    Au fait les allemands, ils ont remboursé aux grecs l'or qu'ils leur avaint "emprunté" ?

  • M7361806 le mercredi 19 aout 2015 à 14:04

    Pour en faire un parking à PANZER ?

  • ZvR le mercredi 19 aout 2015 à 13:58

    Le grand dépeçage en marche. On endette le contribuable pour construire des infrastructure, puis on revend ces infrastructures pour une fraction de leur coût initial tout en laissant la dette au contribuable qui continuera de payer à perpétuité.........