Athènes va puiser dans le fonds de sauvetage des banques

le
2

ATHÈNES (Reuters) - La Grèce va puiser plus d'un demi-milliard d'euros dans le fonds de sauvegarde des banques du pays, le pays rencontrant des difficultés de financement ce mois-ci en raison d'un manque de liquidités, a-t-on appris mardi de sources bancaire et gouvernementale.

Exclu du marché de la dette et privé de l'aide des bailleurs internationaux, Athènes risque d'être à court de liquidités dans les prochaines semaines après une forte baisse des recettes de l'Etat.

L'Etat grec est censé payer 1,5 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) d'ici à la fin du mois et doit refinancer quelque 3,2 milliards d'euros d'obligations dont la maturité est à court terme.

Pour sortir de cette impasse, le gouvernement prévoit de puiser 555 millions d'euros dans le Fonds hellénique de stabilité financière (FHSF), un fonds de recapitalisation bancaire doté de 50 milliards d'euros et utilisé en 2012 pour renflouer les principaux établissements financiers du pays.

"Cet argent pour lequel il n'existe aucune autre demande est disponible pour le gouvernement", a déclaré sous le sceau de l'anonymat un haut responsable d'une grande banque.

"Le FHSF a discuté avec le Mécanisme européen de stabilité au cours du week-end et il n'y a pas de problème", a-t-on ajouté de source bancaire, faisant référence au fonds de sauvetage de la zone euro.

Il revient, dit-on encore, au gouvernement grec de décider quand il voudra utiliser cet argent.

(George Goergiopoulos, Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • soulamer le mardi 10 mar 2015 à 17:29

    y'a un moment ou une situation est desesperée les petits commercants le savent bien et c'est direct le tribunal de commerce mais la non on renfloue indefiniment

  • brinon1 le mardi 10 mar 2015 à 17:14

    JE PREND Là où je peux encore prendre, bientôt je ne pourrai nulle part.... et c'est tant mieux !