Athènes salue le succès de l'échange de dette

le
1
ATHÈNES SE FÉLICITE DE L'ÉCHANGE DE DETTE
ATHÈNES SE FÉLICITE DE L'ÉCHANGE DE DETTE

ATHENES (Reuters) - L'échange d'obligations destiné à alléger le fardeau de la dette grecque a constitué une très grande réussite, dépassant les espoirs du pays, a déclaré vendredi le ministre des Finances Evangelos Vénizélos.

"L'échange de dette a eu un degré de réussite très élevé", a-t-il dit au Parlement.

La Grèce a proclamé vendredi le succès de son échange d'obligations. Elle a ainsi franchi une étape décisive sur le long chemin qui doit la mener à la restructuration de sa dette, censée lui éviter un défaut.

Evangelos Vénizélos a également dit qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter de la décision que pourrait prendre l'International Swaps and Derivatives Association (Isda) concernant le déclenchement des swaps de défaut de crédit (CDS) à l'issue de l'échange de dette.

"Ce n'est pas un souci pour nous parce que le montant net en jeu, si les CDS sont déclenchés, est inférieur à cinq milliards globalement", a-t-il dit. "C'est une somme tout à fait négligeable pour l'économie grecque et l'économie européenne."

Des responsables de l'Isda doivent se réunir à 13h00 GMT pour juger si l'échange de dette constitue un "événement de crédit" et justifie le paiement des CDS, ces instruments de garantie contre un défaut de remboursement.

Harry Papachristou et Deepa Babington, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpc50 le vendredi 9 mar 2012 à 11:48

    Sans blague ! L'équivalent d'un PIB annuel à loeil, ça peut ce saluer en effet !