Athènes juge "inacceptables" les exigences des créanciers

le , mis à jour à 18:22
1

ATHENES, 24 juin (Reuters) - Les propositions des créanciers internationaux de la Grèce ne sont pas acceptables en l'état mais les négociations continuent, a déclaré mercredi un responsable gouvernemental grec. Athènes veut discuter de l'aménagement de sa dette mais les créanciers veulent d'abord un accord sur les réformes, a-t-il ajouté. La Grèce espère toujours un accord avec ses bailleurs de fonds ce mercredi ou jeudi, a-t-il dit. Une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro est prévue dans la soirée à Bruxelles avant le Conseil européen de jeudi et vendredi. (Renee Maltezou; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • alai1498 le mercredi 24 juin 2015 à 18:33

    Bon, si cela est "inacceptable", qu'ils s'en aillent tout de suite.

Partenaires Taux