Athènes dit n'avoir jamais été aussi proche d'un accord

le
0
SELON UN NÉGOCIATEUR GREC, ATHÈNES EST PROCHE D'UN ACCORD AVEC SES CRÉANCIERS
SELON UN NÉGOCIATEUR GREC, ATHÈNES EST PROCHE D'UN ACCORD AVEC SES CRÉANCIERS

ATHENES (Reuters) - Athènes n'a jamais été aussi proche d'un accord avec ses créanciers internationaux, a déclaré mardi le principal négociateur grec, Euclide Tsakalotos, qui a ajouté que tout accord prévoirait "au moins une solution partielle" au problème de l'endettement excessif du pays.

"Il y a un débat en ce moment même au sein des équipes techniques (...) il est évident qu'ils soulèveront des objections sur certains points mais nous avançons sur ces éléments, nous sommes plus proches que jamais", a-t-il déclaré à la télévision publique ERT depuis Bruxelles. "Nous avons un critère dans ces négociations: que la solution soit viable."

A la question de savoir si la Grèce rembourserait la somme de 1,6 milliard d'euros qu'elle doit au FMI le 30 juin, il a dit: "l'accord comprendra une part de financement et ce financement inclura au moins une solution partielle à la dette et nous serons donc capables de respecter nos engagements."

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, va rencontrer mercredi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, et la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, selon un communiqué du bureau du Premier ministre publié mardi soir.

La réunion devrait avoir lieu à Bruxelles à midi, quelques heures avant une réunion des ministres de Finances de la zone euro pour discuter des propositions visant à débloquer les négociations entre la Grèce et ses créanciers internationaux.

(Karolina Tagaris, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Pierre Sérisier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant