Athènes dit être proche d'un accord avec la zone euro

le
6
LA GRÈCE DIT ÊTRE PROCHE D'UN ACCORD AVEC LA ZONE EURO
LA GRÈCE DIT ÊTRE PROCHE D'UN ACCORD AVEC LA ZONE EURO

BRUXELLES (Reuters) - La Grèce et la zone euro sont près d'aboutir à un accord de financement contre réformes, a déclaré vendredi un haut fonctionnaire grec, avant une réunion primordiale des ministres des Finances de la zone euro vendredi.

Ce dernier a précisé que la Grèce avait fait beaucoup de concessions pour parvenir à un accord et dit que la zone euro devait faire pareillement preuve de souplesse.

"Nous avons couvert les quatre cinquièmes de la distance; ils doivent aussi couvrir un cinquième", a dit le haut fonctionnaire, ajoutant que la Grèce voulait sceller un accord vendredi sans pour autant céder à la pression des autres pays de la zone euro.

(Renee Maltezou, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • durouetl le vendredi 20 fév 2015 à 12:28

    cela fait près de 200 ans que les grecs flirtent avec la faillite....alors un peu plus un peu moins....sauf que maintenant, c'est nous qui portons leur dette....alors on paye et on se tait...

  • M2614138 le vendredi 20 fév 2015 à 12:26

    Comédie dell Arte !!!! Probablement ils vont avoir leur rallonge et apres il en faudra de nouveau ainsi de suite !!! L Europe finira par imploser et eux en tout cas ils auront ete bien servis et pour les autres il restera peut un petit os à grignoter et surtout beaucoup de dettes !!!!

  • M2889755 le vendredi 20 fév 2015 à 12:00

    eh oui, messieurs les Européens, il faut que vous soyez souples. On a toujours besoin de l'être quand on se fait...

  • M6162927 le vendredi 20 fév 2015 à 11:52

    Toujours les mêmes bavardages

  • j.geffr2 le vendredi 20 fév 2015 à 11:50

    Toujours les mêmes bavardages.

  • alai1498 le vendredi 20 fév 2015 à 11:45

    La communication des grecques est un peu grossière: ils essayent de faire porter le chapeau aux allemands en vendant d'avance la peau de l'ours. La ficelle est trop grossière pour impressionner les européens qui sont tous d'accord pour que les grecques rentrent dans les rangs.