Athènes demande une volonté politique à l'UE et au FMI

le
2
ATHÈNES DEMANDE UNE VOLONTÉ POLITIQUE À L'UE ET AU FMI
ATHÈNES DEMANDE UNE VOLONTÉ POLITIQUE À L'UE ET AU FMI

ATHENES (Reuters) - Le principal négociateur grec a appelé samedi les créanciers internationaux d'Athènes, l'Union européenne et le Fonds monétaire international, à faire montre de volonté politique pour parvenir à un accord sur la dette de son pays avant la réunion de l'Eurogroupe lundi prochain.

"Tout retard dans la recherche du compromis a une seule et unique raison, les divergences politiques entre le gouvernement (grec) et les institutions (internationales)", a dit Euclide Tsakalotos au journal Avgi.

"Après des semaines de laborieuses négociations, s'il l'autre partie en a vraiment la volonté, il apparaîtra clairement que les discussions en sont à un point où un accord est très proche", a-t-il ajouté.

Pour le ministre grec de l'Economie George Stathakis, également interrogé par Avgi, "c'est maintenant aux politiques d'offrir une solution".

Selon un sondage MRB pour Realnews, 72% des Grecs veulent parvenir à ce qu'Athènes appelle "un compromis honorable" avec ses créanciers.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a estimé qu'un accord ne pourrait pas être conclu lors de la réunion de l'Eurogroupe lundi.

(Renee Maltezou, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • glitzy le dimanche 10 mai 2015 à 13:31

    Définition d'un "compromis honorable" en Grèce : les créanciers remettent de l'argent au pot, les Grecs font en échange de nouvelles promesses qu'ils ne tiendront pas et ne disent même pas merci.

  • boudet le dimanche 10 mai 2015 à 13:04

    En clair, le gouvernement grec veut que les créanciers leur donnent un prêt en échange de leur sourire. Je ne connais aucun banquier qui cèderait à ce genre de "compromis".

Partenaires Taux