Athènes demande à Ankara de ne pas rétablir la peine de mort

le
0
    ATHENES, 23 juillet (Reuters) - La Turquie doit faire preuve 
de mesure et éviter de rétablir la peine de mort dans la foulée 
du putsch manqué du 15 juillet,  estime le chef de la diplomatie 
grecque, Nikos Kotzias, dans une interview à paraître dimanche. 
    La Turquie a aboli la peine de mort en 2004, dans le cadre 
de ses efforts pour se conformer aux demandes de l'Union 
européenne à laquelle elle souhaite adhérer. Mais depuis l'échec 
du putsch, le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré à la 
foule de ses partisans réclamant le retour de la peine capitale 
que leur revendication pourrait être débattue au parlement. 
    "Les vainqueurs du conflit intérieur en Turquie doivent se 
montrer magnanimes envers les vaincus, faire preuve de retenue 
et ne pas rétablir la peine de mort", a dit le ministre au 
journal Realnews. 
    Plusieurs dirigeants de pays de l'UE, dont le président 
français François Hollande et la chancelière allemande Angela 
Merkel, ont estimé que la Turquie ne pourrait pas réintroduire 
la peine capitale si elle aspire toujours à rejoindre un jour 
l'UE. 
 
 (George Georgiopoulos; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant