Atar, c'est fait

le
0
Atar, c'est fait
Atar, c'est fait

Après Prince Oniangue et Mads Albaek, le Stade de Reims a enregistré comme prévu le renfort d'Eliran Atar (26 ans). Suivi de près par l'entraîneur rémois Hubert Fournier depuis plusieurs mois, l'attaquant du Maccabi Tel Aviv a signé un contrat de quatre ans. International lui aussi (ndlr : Albaek est international danois), Atar (3 sélections en équipe d'Israël) affiche un total de 35 buts en 63 matchs sur les deux dernières saisons sous le maillot du Maccabi. Meilleur buteur de la dernière édition du championnat de L1, avait notamment tapé dans l'?il de l'un des recruteurs rémois, l'ancien capitaine Alexandre Barbier. Ce dernier, accompagné de l'agent du joueur, s'était même rendu sur place en avril dernier, confirmant tout le bien que pensaient les dirigeants rémois du joueur, auteur d'un doublé face au PSG en Ligue Europa en août 2010 (succès 4-3 du Maccabi face aux Parisiens).

« Lorsque le Stade de Reims m'a contacté, j'avais plusieurs possibilités face à moi, relate Atar, qui, devant l'intérêt de Reims, avait insisté pour être vendu, alors que le Maccabi Tel Aviv n'en avait pas l'intention au départ. J'ai décidé de venir ici. L'endroit m'a plu, la direction m'a bien accueilli. Le discours des deux Présidents m'a convaincu. La ville a l'air également très sympa. Donc tout va très bien. Je sais que l'équipe a été championne de France, qu'elle a disputé des finales de Coupe d'Europe. Je sais que le club est remonté en Ligue 1 après 33 ans d'absence. Concernant la saison dernière, j'ai vu des matches en vidéo. C'est une équipe qui développe du jeu et qui a gagné en sérénité vers la fin du championnat. J'espère pouvoir apporter un plus à l'équipe pour l'aider à finir encore plus haut que la 14eme place ». A Reims, qui devrait enregistrer l'arrivée de trois recrues supplémentaires d'ici la reprise du championnat, Eliran Atar portera le n°9.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant