AT&T prêt à racheter Time Warner pour 86 milliards de dollars

le
1
Le logo du géant des télécoms américaines, AT&T.
Le logo du géant des télécoms américaines, AT&T.

Le numéro deux des télécoms américaines veut associer son immense capacité de diffusion à des contenus inédits.

Un nouvel empire des médias et des télécommunications est sur le point de voir le jour. Les conseils d’administration d’AT & T et de Time Warner se sont en effet réunis, samedi 22 octobre, pour avaliser le rapprochement des deux entreprises, confirmant ainsi les informations révélées dès jeudi par l’agence Bloomberg. L’opérateur de télécoms rachèterait le propriétaire des chaînes de télévision HBO et CNN pour 86 milliards de dollars (79 milliards d’euros) en titres AT&T et en espèces.

L’idée de cette fusion consiste, à la fois, à associer contenus et capacité de diffusion, tout en proposant de nouvelles offres sur Internet, dans un marché déclinant de la télévision payante. « Nous avons toujours été persuadés qu’un rapprochement entre les contenus et la diffusion font sens, estime Alan Gould, analyste chez Brean Capital, dans une note publiée vendredi. Étant donné l’évolution rapide du secteur de la diffusion, nous pensons qu’être propriétaire de contenus pourrait être bénéfique », ajoute-t-il.

Pour le numéro deux des télécoms américaines, ce virage stratégique est devenu de plus en plus évident. Dans un marché de la téléphonie mobile en voie de saturation, AT&T avait, dans un premier temps, décidé de croître par acquisition. En 2011, il avait ainsi fait une offre sur T-Mobile, la filiale américaine de Deutsche Telekom, mais le régulateur du secteur, la Federal Communications Commission (FCC), s’y était opposé, considérant que le poids du nouvel ensemble aboutissait à une...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danalias il y a un mois

    Rien que ça . ?