AT&T en passe de racheter Time Warner pour $85 milliards

le
0
AT&T A CONCLU UN ACCORD DE PRINCIPE POUR LE RACHAT DE TIME WARNER
AT&T A CONCLU UN ACCORD DE PRINCIPE POUR LE RACHAT DE TIME WARNER

par Jessica Toonkel et Greg Roumeliotis

NEW YORK (Reuters) - AT&T a conclu un accord de principe pour le rachat de Time Warner pour environ 85 milliards de dollars (78 milliards d'euros), apprend-on vendredi de plusieurs sources, ce qui permettrait à l'opérateur télécoms de contrôler les chaînes de télévision HBO et CNN et le studio de cinéma Warner Bros.

Il s'agirait de la plus grande opération réalisée dans le monde cette année, dans un secteur où les groupes de télécoms cherchent à associer contenus et capacité de distribution.

Les deux sociétés se sont mises d'accord sur l'essentiel des termes d'un accord de fusion et veulent annoncer l'opération dès dimanche, précise-t-on de mêmes sources.

AT&T est disposé à payer 110 dollars par action Time Warner, soit environ 85 milliards au total, ont indiqué des sources à Reuters. A Wall Street, l'action Time Warner a gagné 7,82% à 89,48 dollars après avoir inscrit un plus haut de plus de 15 ans à 94,44 dollars en séance, puis a pris encore 4,5% après Bourse.

Le titre AT&T a cédé de son côté 3% à 37,49 dollars.

En 2014, Time Warner avait rejeté une proposition de rachat de 80 milliards de dollars de Twenty-First Century Fox mais le groupe contrôlé par Rupert Murdoch n'a pas l'intention de soumettre une nouvelle offre, ont précisé les sources.

Time Warner, basé à New York, et AT&T, à Dallas, se sont tous deux refusés à tout commentaire.

QUESTION SUR L'INTÉRÊT STRATÉGIQUE

Le Wall Street Journal a annoncé qu'Apple avait également contacté Time Warner il y a quelques mois pour discuter d'une éventuelle fusion entre les deux groupes.

"Apple a pris contact il y a quelques mois avec Time Warner pour envisager un rapprochement, et bien que les discussions n'aient pas dépassé le stade préliminaire, Apple surveille actuellement les négociations avancées du géant des médias avec AT&T", écrit le journal qui cite des sources proches du dossier.

AT&T, valorisé autour de 238 milliards de dollars, s'était déjà renforcé dans les médias l'an dernier en bouclant le rachat de l'opérateur de télévision par satellite DirecTV pour un montant de 48,5 milliards de dollars.

L'agence Bloomberg avait rapporté jeudi que des dirigeants des deux groupes avaient eu ces dernières semaines des discussions sur différents scénarios de coopération dont celui d'une fusion.

L'analyste de Cowen and Co, Doug Creutz s'est interrogé sur l'intérêt stratégique de racheter du contenu plutôt que de signer des accords de licences avec les producteurs.

"Qu'est-ce qu'ils obtiennent qu'ils n'auraient pas eu en signant des accords de licence avec Time Warner et à un prix beaucoup plus bas qu'en rachetant toute la société?", a-t-il, demandé, ajoutant qu'il ne voyait pas quelles synergies seraient dégagées en "accolant distribution et contenu".

Les experts pensent par ailleurs qu'AT&T devrait finir par obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, qui ne manqueront pas d'étudier de près cette acquisition.

(Anya George Tharakan à Bangalore, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant