ASVEL : Les joueurs ont " fait n'importe quoi "

le
0
ASVEL : Les joueurs ont " fait n'importe quoi "
ASVEL : Les joueurs ont " fait n'importe quoi "

Limoges n'a pas volé sa qualification. Dominateurs à Beaublanc lundi, comme à l'Astroballe mercredi, les hommes de Jean-Marc Dupraz ont sévèrement corrigé une équipe villeurbannaise un cran en-dessous (74-96). Pourtant serein avant le match 2, Pierre Vincent n'a pas apprécié l'attitude de ses joueurs. « L'énorme regret que j'ai, c'est quand je vois tout ce qu'on leur a donné... J'ai l'impression qu'on a tout fait pour qu'ils nous dominent, alors qu'on a fait tellement d'efforts pour revenir au score en première mi-temps. Mais après la pause, on a tenu trois ou quatre minutes, et puis plus rien... On a fait n'importe quoi. J'aurais préféré perdre sans donner le bâton pour nous faire battre », a regretté, amer, le coach rhodanien sur le site officiel de l'ASVEL.

« La saison n'est pas ratée »

Le rideau est donc tombé, les Villeurbannais sont en vacances. Leurs espoirs de titre s'envolent à nouveau après une saison mitigée. « La saison n'est pas ratée, on a atteint notre objectif des Playoffs, on a été éliminé sur le dernier match en Eurocoupe par le vainqueur de l'épreuve. Et je ne reviendrais pas sur les épisodes compliqués du début de saison... L'objectif minimum a été atteint, je ne m'en satisfais pas, mais il est atteint », a conclu Vincent dont le contrat court jusqu'en 2016.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant