AstraZeneca vend ses antibiotiques à Pfizer

le
0
 (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) 
    LONDRES, 24 août (Reuters) - AstraZeneca  AZN.L  a annoncé 
mercredi la cession à Pfizer  PFE.N  de son segment 
antibiotiques, une opération qui pourrait dépasser 1,5 milliard 
de dollars (1,3 milliard d'euros). 
    Le groupe pharmaceutique britannique, qui avait résisté en 
2014 à une tentative d'OPA de 120 milliards de dollars de son 
homologue américain, explique que la vente lui permettra de se 
recentrer sur le développement de nouveaux médicaments dans 
l'oncologie, les affections respirations et les maladies 
cardio-vasculaires. 
    Pfizer, qui a annoncé lundi le rachat de Medivation 
 MDVN.O , son compatriote spécialisé dans le traitement du 
cancer, pour 14 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros), a 
dit que la nouvelle opération renforcerait sa gamme de plus de 
60 anti-infectieux et antifongiques.   
    AstraZeneca s'est défait des antibiotiques certifiés Merram, 
Zinforo et Zavicefta, ainsi que l'ATM-AVI et le CXL, qui en sont 
au stade des essais cliniques. 
    Le groupe pharmaceutique américain versera 550 millions de 
dollars à la clôture de la transaction, ainsi que 175 millions 
de plus en janvier 2019. 
    Il déboursera également 250 millions de dollars en paiements 
échelonnés, jusqu'à 600 millions de dollars liés aux ventes et 
des redevances sur les ventes futures du Zavicefta et de 
l'ATM-AVI dans certains marchés. 
    Le Merrem et le Zinforo ont réalisé un chiffre d'affaires de 
250 millions de dollars en 2015, précise AstraZeneca, qui ajoute 
que l'opération n'aura pas d'impact sur ses objectifs financiers 
de 2016. 
    L'action AstraZeneca cède 0,6% en Bourse de Londres en 
matinée, tandis que l'indice FTSE-100  .FTSE  laisse 0,2%.   
 
 (Paul Sandle, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant