Aston Villa, le cancre historique ?

le
0
Aston Villa, le cancre historique ?
Aston Villa, le cancre historique ?

5 points après 14 journées, Aston Villa vient d'être élu pire équipe de la Premier League. Les hommes de Rémi Garde sont déjà condamnés par la plupart des spécialistes et bookies. Au vrai, qui a déjà raté son début de saison dans les mêmes proportions que les Villans ? En tout cas, Rémi Garde peut déjà flipper, personne ne s'est maintenu en première division après un tel départ.

  • QPR en 2012, 5 points


    On va commencer par la fin. Oui, parce que ça se termine forcément mal. Les Queens Park Rangers terminent la saison à la dernière place, avec 25 points. C'est un bordel sans nom pendant 38 journées malgré un effectif, sur le papier, blindé d'internationaux et de mecs revanchards : Christopher Samba, Júlio César, Esteban Granero, Park Ji-Sung, Djibril Cissé, Adel Taarabt, Jermaine Jenas, Loïc Rémy, José Bosingwa. Bref, sur le papier, ça pouvait tenir la route, mais l'équipe est tellement à la rue physiquement et tactiquement que Mark Hughes, le coach, se fait lourder en novembre, car QPR n'a toujours pas remporté le moindre match après 12 journées. Harry Redknapp débarque avec sa ganache de sauveur. Ça ne marchera pas. Le retard à l'allumage était trop important pour éviter le naufrage.

  • Derby County 2007, 6 points


    C'est le record. Personne n'a fait pire en 38 journées avec une série incroyable de 32 matchs sans la moindre victoire entre la 6e et la dernière journée. C'est simple, Derby County n'a gagné qu'un seul match cette saison-là en championnat, terminant l'année avec 11 misérables points et une dernière place méritée. Le meilleur buteur de la saison en Premier League ? Kenny Miller avec 4 buts. Une misère. Naturellement, le coach Billy Davies a sauté fin novembre pour Paul Jewell, mais le choc psychologique n'a jamais eu lieu. Alors oui, l'équipe n'avait pas une gueule de grosse écurie malgré quelques habitués de la PL (Roy Carroll, Robbie Savage, Kenny Miller, Robert Earnshaw sans oublier l'ancien Marseillais Tyrone Mears), mais de là à faire 11 petits points en fin de saison… Le pire, c'est qu'en janvier, les dirigeants ont tout essayé en engageant huit nouveaux joueurs dont Danny Mills et Laurent Robert. En vain. Le pire, c'est que Derby a réussi à prendre de nombreuses branlées durant cette saison : 6-0 à Liverpool, 5-0 à West Ham, 6-1 à Chelsea ou encore 6-2 à l'Emirates. Bon, on est indulgent, ils étaient promus, mais les records sont tombés : plus…




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant