Aston Martin prévoit des suppressions d'emplois "significatives"

le
0

LONDRES, 8 octobre (Reuters) - Aston Martin prépare des réductions d'emplois "significatives" dans le cadre de la restructuration du constructeur britannique de voitures sportives de luxe, qui prévoit notamment de se développer dans les voitures électriques et les véhicules utilitaires sport (SUV) multisegments. Son directeur général Andy Palmer, nommé il y a tout juste un an, tente de redresser le groupe toujours déficitaire, qui a vu ses ventes plonger après la crise financière de 2007-2008. Aston Martin, qui a souffert de ne pas être intégré dans un groupe plus important malgré la présence de l'allemand Daimler DAIGn.DE à son capital, a accusé une perte de 25,4 millions de livres (34,5 millions d'euros) en 2013, derniers chiffres disponibles. Son ancien directeur financier a indiqué à Reuters qu'il ne pensait pas que le groupe serait rentable avant 2016. "Il va y avoir une nette réduction de l'effectif global de la société", a déclaré jeudi un porte-parole d'Aston Martin, ajoutant qu'elle serait "significative" sans plus de précisions. Ces suppressions d'emplois n'affecteront pas les équipes de production du groupe, basé à Gaydon dans les Midlands. Ses effectifs étaient d'environ 2.100 salariés au début de l'année. La société fondée il y a 102 ans a levé 200 millions de livres auprès de ses principaux actionnaires, surtout des fonds d'investissement koweitiens et italiens, pour contribuer à financer de nouveaux modèles dont des crossover/4X4. Une décision sur l'emplacement d'une nouvelle usine est également attendue d'ici la fin de l'année. (Costas Pitas, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant