Astana : Nibali ne regrette rien

le
0
Astana : Nibali ne regrette rien
Astana : Nibali ne regrette rien

A l'attaque sur les pavés avec l'aide de Lars Boom, Vincenzo Nibali a confié à l'arrivée à Cambrai qu'il ne regrettait pas d'avoir tout tenté pour reprendre du temps à Christopher Froome ou Alberto Contador.

S’il y a bien un leader qui ne s’est pas caché sur les pavés jonchant l’étape entre Seraing et Cambrai mardi, c’est bien Vincenzo Nibali. A l’image de ce qu’il avait fait en 2014 dans une étape semblable, le « Requin de Messine » n’a pas hésité à passer à l’offensive, en vain, dans les secteurs pavés de la quatrième étape du Tour de France, bien aidé par Lars Boom, coureur qu’il a fait venir chez Astana pour tenir un tel rôle. Le vainqueur sortant de la Grande Boucle a confié au site officiel du Tour de France qu’il ne regrettait pas cette stratégie, qui n’a finalement pas fonctionné. Et promet que cette offensive ne sera pas un coup d’essai d’ici à l’arrivée sur les Champs-Elysées. « Cette première semaine est très difficile, il y a beaucoup de nervosité dans le peloton. Je n'ai aucun regret aujourd'hui, car je ne pouvais rien faire de plus. Je suis même très satisfait, car le plus important c'est de terminer cette journée sans avoir perdu de temps, a résumé Vincenzo Nibali. Nous n'avons pas changé depuis l'année dernière, c'est juste la météo qui a changé. Dans le dernier secteur pavé, en légère montée, j'ai essayé de casser le groupe pour voir si je pouvais lâcher quelqu'un. Mais c'était très difficile. A la fin, nous étions tous les favoris ensemble, et il fallait surtout gérer la pression très spécifique à ce genre d'étapes. Comme c'était sec, c'était moins dangereux que l'année dernière, et donc moins possible de creuser des écarts. Alors sur nos accélérations, nous arrivions au mieux à étirer le peloton, pas davantage. Je me sens physiquement bien après ces premières étapes. J'ai du retard à rattraper sur mes rivaux, et il va falloir que j'essaie à chaque occasion. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant