Astana : Nibali fera " attention à Pinot et Bardet "

le
0
Astana : Nibali fera " attention à Pinot et Bardet "
Astana : Nibali fera " attention à Pinot et Bardet "
S'il estime que Valverde et Porte sont des " adversaires importants " en vue de la victoire finale à Paris, Vincenzo Nibali (Astana), actuel leader du Tour, estime qu'il devra aussi " assurément faire attention à Pinot et Bardet ".

Au lendemain de sa deuxième prise de pouvoir dans ce Tour de France, Vincenzo Nibali a profité de la journée de repos bisontine pour effectuer une petite sortie avec son manager Alexandre Vinokourov et pour faire le point sur la course. Maillot jaune avec 2'23'' d'avance sur son plus proche poursuivant (Richie Porte), le coureur de l'équipe Astana regrette les abandons de Froome et Contador alors que se profile la lutte finale. « Je regrette leur absence. J'aurais aimé me battre dans la haute montagne. Alberto (Contador) aurait attaqué. Les deux grands vainqueurs de ces dernières années ne sont plus là mais il y a dans la course des coureurs de grande valeur et ambitieux. »

Justement, alors qu'il apparait désormais comme le grandissime favori pour inscrire son nom au palmarès du Tour, de quel(s) adversaire(s) le Sicilien doit-il tout particulièrement se méfier ? « Il ne faut sous-estimer personne, prévient Nibali. Il reste encore tant à faire jusqu'à Paris. Chaque jour peut donner lieu à surprises. J'ai des adversaires importants comme Porte et Valverde, qui sont les plus proches au classement. Heureusement, j'ai une équipe très solide. Jusqu'à présent, on a bien géré la course. » Et les Français, au nombre de quatre dans le Top 8 ? « Assurément, il faut faire attention à lui (Thibaut Pinot), et à Romain Bardet. Ils ne sont pas loin au classement et, dans le Tour, on peut se retrouver avec quatre minutes d'avance, on l'a vu l'autre jour avec Kwiatkowski. Il ne faut sous-estimer personne. L'an dernier, à la Vuelta, on a commis l'erreur de sous-évaluer (Chris) Horner et c'est lui qui a gagné. »

Désormais solide leader avant les Alpes, les Pyrénées et le seul chrono du Tour 2014, le vainqueur de la Vuelta 2010 et du Giro 2013 va-t-il continuer d'attaquer, comme ce fut le cas lundi sur La Planche des Belles Filles ? « J'ai un bon avantage. Mais si j'ai la possibilité de l'accroître encore, je le ferai. Un adversaire comme Porte est bon dans la montagne et dans le contre-la-montre. Quant à Valverde, je m'attends à ce qu'il attaque un jour ou l'autre. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant