Assystem: la stratégie nucléaire sanctionnée par la Bourse.

le
0

(CercleFinance.com) - Plus forte baisse du SRD, l'action Assystem dérapait d'environ 8% ce midi à la Bourse de Paris après la présentation par le groupe d'ingénierie, qui compte renforcer sensiblement son exposition au nucléaire, avec son projet d'acquisition de 5% d'Areva NP.

Que retenir des annonces effectuées ce matin que cette robuste “midcap” (environ 770 millions d'euros de valorisation boursière) qui donne dans la R&D externalisée pour l'industrie ?

Justement : PDG et actionnaire majoritaire, Dominique Louis veut “accélérer la croissance du groupe” en cédant 60% de sa division Global Product Solutions (GPS). C'est-à-dire l'activité de R&D externalisée pour l'industrie hors énergie, qui concentrait 61,5% du chiffre d'affaires au 1er trimestre. GPS constitue le métier le plus dynamique d'Assystem, avec 14,5% de croissance organique.

L'acquéreur sera le fonds de 'private equity' français Ardian. Dans ce 'deal', GPS est valorisé 550 millions d'euros en valeur d'entreprise. Au final, Assystem compte sur un produit net d'environ 400 millions d'euros, qu'il utilisera à deux fins : d'abord une réduction de capital via une offre publique de rachat d'actions (OPRA) “d'au moins 200 millions d'euros” portant sur un minimum de 25% des parts. A l'issue de l'opération, la participation de HDL Development, le holding de Dominique Louis, devrait se maintenir à son niveau actuel, soit 60,7%.

D'autre part, Assystem veut entamer un redéploiement stratégique qui renforcera sensiblement le deuxième métier du groupe : la branche Energy & Infrastructure (E&I), soit au 1er trimestre 87,9 millions d'euros de CA (33% du total) et une croissance organique de 10,7%. Or E&I est majoritairement exposée à l'industrie nucléaire, notamment en France, avec par exemple EDF.

Assystem évoque la 'croissance rapide des besoins en ingénierie nucléaire dans le monde, portée par la nécessaire substitution de moyens de production d'électricité décarbonée à ceux utilisant les énergies fossiles'.

A cette fin, le groupe a proposé à Areva et EDF prendre 5% du capital d'Areva NP, l'ex-Framatome, c'est-à-dire la branche d'ingénierie des réacteurs de centrales nucléaires dont Areva va céder le contrôle à EDF. Soit, en valorisant Areva NP à 2,5 milliards d'euros, une proposition à 125 millions de la part d'Assystem. A suivre.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant