Assurances : que se passe-t-il en cas de séparation ?

le
0

En cas de séparation ou de divorce, il est important de gérer au mieux assurances et mutuelles. Voici quelques conseils clés pour vous aider à régler vos problèmes d'assurance lors d'une séparation.

La séparation implique un changement de contrat d'assurance
La séparation implique un changement de contrat d'assurance

Le cas de l'assurance habitation et de l'assurance auto

Lors d'une séparation, la procédure de résiliation de l'assurance habitation dépend du titulaire du contrat. Si l'assurance est à votre seul nom, vous pouvez résilier le contrat à partir du moment où vous quittez le logement en question. Lorsque l'assurance a été souscrite par les deux conjoints qui se séparent, il est nécessaire de résilier en commun cette assurance.
Il est ensuite possible de souscrire librement un nouveau contrat d'assurance habitation en votre nom, avec le même assureur ou chez un concurrent. Vous devez veiller à bien assurer le nombre exact de personnes composant votre nouveau foyer. Cela aura un impact en cas de sinistre.
En matière d'assurance auto, la gestion de votre séparation obéit à des principes similaires. Si vous conservez la même voiture après la séparation, pensez à enlever le nom de votre ancien conjoint du contrat. Votre prime d'assurance en sera réduite d'autant. Si vous devez acquérir un nouveau véhicule, vous pouvez profiter du bonus obtenu lorsque vous étiez assuré avec votre ancien conjoint.
Dans tous les cas, séparations, divorces et changements matrimoniaux sont des motifs de résiliation suffisants à faire valoir auprès de votre assureur. Vous avez alors tout intérêt à lui demander de revoir ses tarifs à la baisse, dans la mesure où vous êtes désormais la seule personne assurée. Vous pouvez également profiter de votre nouvelle situation pour demander des devis à des assurances concurrentes.

Les conséquences d'une séparation pour l'assurance santé

Votre divorce ou séparation a également des répercussions sur vos assurances maladie et complémentaires santé. En cas de rattachement d'un conjoint sur le compte de sécurité sociale de l'autre, il est important de déclarer la séparation et de réaliser une mise à jour de votre carte Vitale. Cela permettra de séparer les remboursements et d'éviter d'éventuelles erreurs. Les enfants peuvent être rattachés sur les cartes Vitale de leurs deux parents, pour qu'ils soient couverts en toutes circonstances.
En matière de complémentaire santé, il est également indispensable de déclarer votre changement matrimonial ou votre séparation auprès de votre organisme gestionnaire. Il est souvent plus intéressant financièrement de ne rattacher vos enfants que sur un seul contrat de mutuelle, celui du parent qui en a la garde habituelle. Vous économisez ainsi le paiement d'une double prime.

Trucs & Astuces

En cas de séparation, votre assureur est en droit de vous demander de justifier le changement de votre situation matrimoniale avant de modifier votre contrat. Lorsqu'un divorce est prononcé, utilisez une copie du jugement comme justificatif ou une copie de votre livret de famille mis à jour. En cas de fin de concubinage, vous pouvez adresser à votre compagnie d'assurances une simple déclaration sur l'honneur. En cas de rupture de PACS, demandez auprès du tribunal d'instance de votre lieu de résidence un document officiel de « décision de fin de vie commune ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant