Assurance-vie : Sortie en rente ou en capital ?

le
4
A l'échéance de votre contrat d'assurance-vie, deux options s'offrent en principe à vous : une sortie en rente ou une sortie en capital. Le point sur ces modes de sortie et les solutions alternatives.
La sortie en capital

A l'échéance de votre assurance-vie, si vous optez pour une sortie en capital, cela signifie que vous récupérez la totalité de vos versements et intérêts en une seule fois.

Si vous bénéficiez d'une importante somme d'argent, il est essentiel d'avoir anticipé ce que vous vouliez en faire. Placement, investissement immobilier, donation... mieux vaut y avoir réfléchi!

La sortie en rente

Au lieu de recevoir les fonds de votre contrat en une ou plusieurs fois, votre capital est converti en rente.

Cela signifie que jusqu'à votre décès, vous allez recevoir régulièrement une somme d'argent. Ce sera à vous de définir la périodicité de ce versement, mensuellement, trimestriellement ou annuellement.

Les solutions alternatives

Il existe d'autres portes de sorties de votre contrat d'assurance-vie:

- les rachats partiels programmés. Vous pouvez ainsi anticiper votre sortie en capital et retirer des sommes progressivement. Ces rachats partiels sont prévus dans votre contrat dès sa conclusion et s'effectuent suivant une régularité que vous pouvez choisir. Aux différentes échéances prévues, vous recevez les sommes indiquées jusqu'à épuisement de la totalité des fonds de votre contrat. Cela vous permet de bénéficier d'une partie de votre capital, comme complément de retraite par exemple. Mais aussi de laisser des sommes sur votre contrat qui vont continuer à fructifier. Tout cela en bénéficiant d'une fiscalité mesurée des sommes perçues.

- une sortie mixte, en rente et en capital. Seule une certaine somme dans ce cas est convertie en rente et versée à l'assuré, le reste étant soit prélevé soit laissé sur le contrat. Ainsi la somme laissée en capital peut éventuellement servir par la suite à avantager des proches ou des héritiers, notamment au regard de droits de succession réduits.

Le choix...mais pas toujours

En principe, c'est en fin de contrat que vous pourrez opter pour l'un de ces solutions. Mais renseignez-vous auprès de votre courtier sur ces différentes options. Car certains contrats ne vous laissent pas le choix et vous demandent de choisir dès la souscription. Si votre choix n'est pas encore arrêté, demandez à votre courtier de vous aiguiller vers un produit d'assurance-vie qui vous permettra d'opter tardivement pour une des solutions vues plus haut.

LIRE AUSSI:

» Assurance-vie: avantager ses proches

» Les frais liés à votre assurance-vie

SERVICE: » Le meilleur de l'assurance-vie avec Cplussur
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 19 sept 2012 à 16:19

    Presque exact Micetto, il y a d'une part la borne fiscale (mais ça c'est votre problème) mais il y a parfois une durée minimale et en plus assortie fréquemment de reconduction tacite annuelle, mais ce n'est pas vrai à 100%.

  • micetto le mercredi 19 sept 2012 à 16:02

    Il n'y a pas d'échéance sur les contrats d'assurance-vie, celle qui est erronément considérée comme échéance du contrat (8 ans) n'est en réalité qu'une "borne" permettant d'obtenir une fiscalité réduite sur les produits du contrat... comment peut-on écrire des bétises pareil!!!

  • ceriz le mercredi 19 sept 2012 à 13:53

    sortir tout court et vite!!!!!!

  • 11881561 le mercredi 19 sept 2012 à 13:29

    Pas d echeance sur contrat d Ass Vie !