Assurance vie : six questions souvent posées depuis la rentrée

le
1
Les contrats vie traditionnels, dits en euros, sont investis à 80% en obligations. (© Phovoir)
Les contrats vie traditionnels, dits en euros, sont investis à 80% en obligations. (© Phovoir)

1) «Quel serait l’impact d’une hausse des taux sur mes assurances vie investies en obligations d’État ?»

Pas de panique. La tendance est plutôt à la stabilisation des taux. Quel lien avec l’assurance vie ? Les contrats vie traditionnels, dits en euros, sont investis à 80% en obligations. Or quand les taux d’intérêt montent, le cours des obligations baisse. Nous n’en sommes pas là. D’abord le risque est connu, des assureurs et de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), le gendarme de l’assurance vie qui veille à la solvabilité des banques, des compagnies d’assurances et des mutuelles.

Ensuite, les assureurs ont des réserves : provision pour participation aux excédents (PPE) et réserve de capitalisation. Enfin, il existe des dispositifs réglementaires qui pourraient être activés en cas de retrait massif des fonds en euros. Conclusion : rares sont les économistes qui prévoient une forte remontée des taux avant des années. Le climat des affaires en Europe est tellement morose que, pour 2017, le risque de déflation à la japonaise est plus élevé que le risque d’une forte hausse des prix et donc des taux d’intérêt.

2) «J’envisage d’acheter des SCPI dans le cadre de mon contrat d’assurance vie. Est-ce une bonne idée ?»

Tout dépend de vos priorités, de votre taux d’imposition et de la vision que vous avez du marché

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a 10 mois

    Il faudrait savoir...les taux sont bas sur les obligations et on. Oui dit que les fonds euros ne rapportent pas. Maintenant si les taux sur les obligations montent, on. On nous dit que les fonds euros baisseront aussi.Je comprends pas ? Ou si je comprends que quoiqu'il se passe, on nous enfume par tous les moyens