Assurance vie ou PEL : que choisir en 2014 ?

le
0

L'assurance vie et le PEL sont deux produits financiers très appréciés par les épargnants français. Le point sur leurs qualités et défauts et conseils pour bien choisir en 2014.

Assurance vie, le long terme

Si le Plan d'Épargne Logement s'accompagne d'un taux de rémunération fixé à 2,50%, l'assurance vie a l'avantage d'offrir un taux de rémunération supérieur, aux alentours de 3,50% pour cette année. Mais ce taux peut évoluer et atteindre 4% ou plus d'ici cinq ans. Car il est plus intéressant d'envisager un contrat sur la durée, en euros ou sur des fonds en actions.

L'autre atout de l'assurance vie est son absence de plafond. Au fil des années, il sera donc possible de placer toute son épargne sur ce produit financier afin de développer son capital. On pourra aussi effectuer des retraits partiels.

Le PEL, l'épargne à moyen terme

Le Plan d'Épargne Logement s'envisage pour une durée limitée. Au-delà de 15 ans, le PEL se transforme en livret fiscalisé et le souscripteur perd son droit au prêt et à la prime d'état. Autre faiblesse : il ne permet pas de retrait. Il faut donc être certain de s'engager durant au moins huit ans pour le choisir.

En revanche, il offre l'avantage de la sécurité puisque le taux de rendement à 2,50% est garanti.

Comment choisir ?

Pour l'assurance vie, seuls les retraits partiels sont d'abord fiscalisés. L'âge du contrat entre ensuite en compte. Les intérêts du PEL sont quant à eux exonérés d'impôt, ce qui constitue un indéniable atout. En somme, c'est le besoin d'une épargne disponible ou non, la sécurité du capital et la durée souhaitée de placement qui permettent de trancher.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant