Assurance vie: les réserves vont soutenir les futurs rendements

le
4
Les assureurs disposent de réserves pour soutenir à la fois les rendements de leurs contrats et pour faire face à l'environnement actuel de taux d'intérêt historiquement bas. (© Fotolia)
Les assureurs disposent de réserves pour soutenir à la fois les rendements de leurs contrats et pour faire face à l'environnement actuel de taux d'intérêt historiquement bas. (© Fotolia)

(lerevenu.com) - Chaque début d'année, les assureurs annoncent les uns après les autres les performances des fonds en euros de leurs contrats d'assurance vie. Si la tendance des rendements est depuis un certain temps orientée à la baisse - 2,9% en 2012, 2,8% en 2013 et 2,5% en 2014 selon une première estimation de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) - les assureurs disposent de réserves pour soutenir à la fois les rendements de leurs contrats et pour faire face à l'environnement actuel de taux d'intérêt historiquement bas.

Bloc "A lire aussi"

La plus connue d'entre elles est la provision pour participation aux bénéfices. Les assureurs ne sont par obligés de reverser immédiatement tous les bénéfices dus aux assurés. Le solde vient alimenter une réserve qui doit être utilisée dans les huit ans. Très souple d'utilisation, la provision pour participation aux bénéfices illustre la capacité de la compagnie d'assurance à lisser dans le temps le rendement de ses contrats. Fin 2013, elle représentait en moyenne l'équivalent de 1,66 point de rendement. Les assureurs ont-semble-t-il continué à l'alimenter. «Elle devrait avoisiner les 2 points fin 2014», calcule Cyrille Chartier Kastler, fondateur du site GoodValueforMoney.

D'autres réserves existent. Les plus-values latentes des compagnies d'assurance sur leurs investissements en actions

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le mardi 17 fév 2015 à 09:47

    il y a 2 jours a la télé , un reportage sur les héritages , et comme dit M226 , des centaines de contrats ou effectivement , les banques n'ont pas reversé les assurances vies… et encore là ; les héritiers étaient au courant , qu'il y avait une assurance vie, mais combien ne savent pas qu'ils sont bénéficiaires ?

  • tamtou le lundi 16 fév 2015 à 10:24

    Il me semble, que le contenu de l'article est un contre sens.Le rendement des assurances vies ses dernières années se trouvent dans une bulle spéculative, les rendements servis depuis ses dernières années sont supérieurs aux rendements de des entreprises, à l'économie. Pour cela, les assurances vies puissent dans leurs réserves.Une bulle est appelé à éclater par nature et à provoquer par conséquent une crise

  • 12636627 le lundi 16 fév 2015 à 09:02

    Je ne crois pas.Quand le moment sera venu où le soutien du rendement pourrait être obtenu par la mobilisation de réserves, la trouille sera telle que le choix sera sans doute de renforcer les réserves, et sans doute pas de les distribuer.

  • M2266292 le lundi 16 fév 2015 à 07:58

    Ils ne respectent pas les contrats, ils font des réserves et spolient les titulaires d'AV