Assurance vie : les raisons de la baisse durable des rendements des fonds en euros

le , mis à jour le
1

Les statistiques du marché de l'assurance vie ne manquent pas d'éclat. L'an dernier, pas moins de 135 milliards d'euros ont été versés sur des contrats, et encore 48,6 milliards sur les quatre premiers mois de l'année 2016 (contre 47,3 milliards sur la même période en 2015). Le stock d'épargne géré au titre de ce placement a dépassé les 1 600 milliards d'euros, selon les dernières données de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

A lire : Votre contrat d'assurance vie noté sur 20 par la rédaction

Autant de chiffres records qui prouvent que rien ne vient ébranler la confiance des épargnants dans ce placement. Ce qui est logique, pour trois raisons. Premièrement, l'assurance vie répond à tous les objectifs patrimoniaux, de la construction ou la valorisation d'un capital à sa transmission, en passant par la perception de revenus si besoin. Un placement couteau suisse, donc. Deuxièmement, l'assurance vie baigne dans un cadre juridico-fiscal attractif, à peine retouché ces dernières années, et qui ne risque pas de l'être dans les prochains mois, élections en 2017 obligent. Troisièmement, les supports concurrents font pâle figure. Le livret A, l'épargne logement et les autres produits d'épargne financière ne font pas le poids face un placement sans limite de montant et dont le compartiment sécurisé, le célèbre fonds en euros, a encore rapporté 2,30 % en moyenne en 2015, soit 1,94 % une fois les prélèvements sociaux acquittés.

Pour autant, l'avenir du placement roi suscite des inquiétudes. Au centre des préoccupations, le fonds en euros. Partons des faits : que recherchent les épargnants en assurance vie ? Avant tout la sécurité. Autour de 80 % de leurs versements sont orientés sur les fonds en euros, un actif financier présent dans tous les contrats et garantissant le capital investi net de frais, cela à tout instant (à l'exception des fonds euro-croissance). Problème : le...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a 4 mois

    Peut être que les fonds euros baissent.mais les multi supports ne montent pas et sont grèves par des frais plus rémunérateurs pour les compagnies...ou est l'arnaque ?