Assurance-vie, les placements intéressants

le
25
Avec la crise financière, vous envisagez d' investir dans des SICAV ou FCP. Pourquoi pas, mais connaissez-vous l'assurance-vie en unités de compte? Ce type de contrat propose les mêmes placements avec encore plus d'avantages.
Différenciez vos placements: SICAV, FCP et autres OPCVM

Les SICAV et FCP constituent ce que l'on nomme des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). Il s'agit en réalité de structures proposant à des investisseurs d'effectuer des placements sur des produits financiers (actions, obligations...) et assurent collectivement leur gestion.

Il existe plusieurs catégories d'OPCVM, suivant selon le type de support choisi (actions, obligations), le risque encouru, ou encore le domaine d'investissement (exemple: immobilier).

SICAV versus FCP

La SICAV est une société d'investissement à capital variable, constituée sous forme de société anonyme. Son objectif est la gestion d'un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations).

Les investisseurs qui le souhaitent acquièrent des parts sociales (actions) de la SA. Si la société est bien gérée, les investisseurs actionnaires peuvent alors se partager les bénéfices qui résultent des opérations réalisées, déduction faite des frais et commissions.

Contrairement aux SICAV, le FCP n'est pas une société, mais une copropriété de valeurs mobilières. Les investisseurs sont titulaires de parts en copropriété, elles-mêmes issues de valeurs mobilières (actions, obligations). Pour en faciliter le fonctionnement, le FCP est géré par une société de gestion, agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Dotées d'un cadre moins contraignant que les SICAV, les FCP se sont beaucoup diversifiés. (FCP d'obligations françaises et étrangères ; FCP d'actions françaises, européennes, américaines et asiatiques ; FCP à court terme ; FCP dans l'innovation...).

SICAV et FCP, des placements avantageux

Pour les investisseurs, les deux types d'investissements sont proches et comportent des avantages similaires:

- un placement bien équilibré, car au final l'investissement est panaché entre différentes valeurs, permettant de compenser les risques du marché,

- la délégation de la gestion de votre épargne à un professionnel, pour limiter les erreurs d'une gestion individuelle,

- un investissement adapté aux finances variables de l'investisseur, ce qui, en période de crise financière, est un atout,

- des coûts de gestion limités comparés à ceux d'une gestion individuelle en direct.

SICAV et FCP, les bonnes opportunités de l'assurance-vie

Certains contrats d'assurance-vie en unités de compte ou multi-supports diversifient leurs investissements dans de nombreuses SICAV et FCP. Plusieurs contrats arrivent même en tête des placements favoris, en 2011 et 2012, et récoltent les lauriers de la profession.

En choisissant ces contrats, vous bénéficiez non seulement de tous les avantages d'un placement en OPCVM, avec en plus, un intérêt supplémentaire: une fiscalité avantageuse.

En effet, si vous investissez avant vos 70 ans, vous pouvez faire ainsi bénéficier vos proches d'un capital net d'impôt jusqu'à 152.500¤. Après 70 ans, vous pouvez transmettre encore 30.500¤ sans imposition.

Contactez votre courtier, il saura vous orienter vers les contrats qui ont le vent en poupe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le samedi 8 déc 2012 à 22:59

    Ca peut être un produit boursier, mantra00 ... Il existe des contrats d'AV (avec des fonds importants, 100 000 € au moins) qui fonctionnent directement avec un portefeuille d'actions ou d'obligations en direct. En fait, c'est une enveloppe fiscale et légale "à tout faire", surtout couplée avec des contrats "de capitalisation" : même principe, mais statut civil différent (ils sont en particulier démembrables, et continuent après décès ...).

  • mantra00 le samedi 8 déc 2012 à 10:08

    idem12 : fuyer très loin, ou instissez dans l'immobilier, c'est sûr que c'est plsu intéressant: entre les frais de notaire et d'agence à l'achat, les frais d'assurance du bien, d'assurance de loyer impayés et le risque de ne pas trouver de locataire pendant 3 mois ce qui plombe le rendement pendant 2 ans, c'est sûr, c'est plus intéressant. Et quand vos enfant hériterons de ce s bien, obligé de les revendre pour payer les frais de succession, ca sera tant mieux pour eux.

  • mantra00 le samedi 8 déc 2012 à 10:05

    cyrilc1 : On est d'accord, de toute façon l'assurance-vie est d'avord un produit de placement patrimonial: 1- ce n'est pas un produit boursier (celui qui veut jouer en bourse se prend un PEA et/ou compte titre) 2- ce n'est pas un produit court terme, celui qui veut mettre 30k€ sur une assurance-vie pour le mettre sur un "super-livret" à 5% brut pendant 3 mois (WHAOU!!!), celui-là non plus n'a pas tout compris...

  • cyrilc1 le samedi 8 déc 2012 à 08:56

    Mais fuyez! voir meme changez de pays! Vous n'etes pas contents de vos conditions de vie, allez aux Philipines, vous servirez peut etre a quelque chose et arretez de vous plaindre!

  • fquiroga le samedi 8 déc 2012 à 08:48

    Intéressants pour qui?

  • idem12 le samedi 8 déc 2012 à 07:58

    A fuir comme la peste....

  • cyrilc1 le vendredi 7 déc 2012 à 16:13

    ca reste avant tout un placement (protection des proches et du patrimoine). Le rendement interessant s'ajoute à l'avantage fiscal qu'il génère par la sorti des fonds de la surface patrimoniale utilisée pour la dévolution légale chez le notaire et permet à un individu d'effectuer une "pseudo donation" a double enjeu (diminuer les droits de succession eventuels et les payer en plus). Par contre attention aux contrats de mariage!!!

  • cyrilc1 le vendredi 7 déc 2012 à 16:10

    Mais mantra00 je n'ai jamais dit le contraire en terme de frais de gestion. Bien évidemment que les taux communiqués promo ou rendement avec PB incluse s'entendent nets de frais de gestion. Ce que les gens ne comprennent pas toujours voir jamais.

  • gouraudp le vendredi 7 déc 2012 à 16:03

    Moi j'ai une assurance vie en unites de comptes et je peux vous assurer que ça monte et trés fort...

  • mlandri3 le vendredi 7 déc 2012 à 15:39

    Ce qui me semble anormal est qu'il y a quelques années,le taux de rendement était de 5à 6% .Aujourd'hui le taux a diminué de moitié, mais celui des frais de gestion est le même..Autant on pouvait accepter un taux de 0,5% sur 5/6% de rendement, autant cela devient exorbitant sur un taux de 3% et demain moins!!