Assurance-vie : les contrats pourraient changer 

le
0
Frais de gestion modulés, pénalités en cas de retrait anticipé, les assureurs explorent plusieurs pistes.

Les contrats d'assurance-vie pourraient progressivement prendre une tout autre allure. Certains assureurs ­réfléchissent en effet à apporter des retouches à leurs pratiques ­actuelles. «Nous nous demandons ce que l'on peut continuer à garantir à nos clients, et ce qu'il serait souhaitable de modifier pour tenir compte des changements induits par Solvabilité II», explique Nathalie Broutele, directrice générale de Natixis ­Assurance.

Cette nouvelle réglementation européenne va bientôt obliger les compagnies d'assurances à disposer de fonds propres plus importants pour faire face aux engagements pris envers leurs clients. Elle fait déjà sentir ses effets sur la gestion financière, par les assureurs des supports en euros (où le capital est garanti) : ils ont commencé à réduire la part des actions dans leurs investissements, car les placements boursiers, plus risqués, leur imposent, sous Solvabilité II, de disposer de fonds propres supérieurs à ceux exigés p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant