Assurance vie : les 12 questions les plus souvent posées

le
0
Le Revenu a fait une sélection des douze questions le plus souvent posées par ses lecteurs sur l'assurance vie. (© Fotolia)
Le Revenu a fait une sélection des douze questions le plus souvent posées par ses lecteurs sur l'assurance vie. (© Fotolia)

Le Revenu a fait une sélection des douze questions le plus souvent posées par ses lecteurs. Voici nos réponses en exclusivité.

1) «Peut-on changer son compte assurance vie de banque ?»

Non. L’assurance vie n’est pas transférable d’une banque à l’autre ou d’un assureur à l’autre. Certains contrats le sont comme les contrats Madelin ou le Perp (plan épargne retraite populaire), mais pas les contrats vie classiques détenus par quelque 14 millions de Français.

Que faire si vous avez un contrat qui ne vous convient pas, dont les performances sont décevantes par exemple ? Vous pouvez le clôturer. Attention aux conséquences fiscales. Il est souvent préférable de le mettre en sommeil et de ne plus effectuer de versements complémentaires. Vous pouvez aussi et c’est une solution intermédiaire : effectuer des retraits partiels (« rachats » dans le jargon des assureurs) et replacer les sommes sur un contrat plus moderne, plus performant.  

En résumé, votre contrat n’est pas transférable mais vous disposez d’une palette de solutions si vous n’êtes pas satisfait de votre placement.

2) «Nous aimerions avoir votre avis sur les avantages ou inconvénients lors d’une succession de la clause de préciput appliquée à l’assurance vie»

Il y a un débat juridique qui traîne depuis plus de vingt ans pour savoir ce

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant