Assurance vie : gare aux faux généalogistes !

le
1
Un généalogiste intervenant sur mandat du notaire ne demande jamais d'honoraires sous forme d'avance. (© Fotolia)
Un généalogiste intervenant sur mandat du notaire ne demande jamais d'honoraires sous forme d'avance. (© Fotolia)

Généalogistes de France a été alerté sur le fait que des individus se présenteraient comme des généalogistes pour extorquer des fonds à des héritiers soi-disant bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie souscrit à l’étranger.

Ces individus prétendraient révéler leurs droits aux héritiers, moyennant le règlement occulte d’une avance sur rémunération, correspondant à une partie du capital à recevoir. Pour rassurer les hésitants, ils proposent une mise en relation avec un avocat dont l’identité est usurpée en tenant à l’écart le notaire chargé de la succession.

Généalogistes de France tient à rappeler les deux points suivants. D’abord, un généalogiste intervenant sur mandat du notaire ne demande jamais d’honoraires sous forme d’avance dans le cadre d’un contrat de révélation de succession.

Sa rémunération est fixée dans la plus grande transparence par ce contrat. Elle est formellement approuvée par l’héritier concerné. Elle est exigible qu’à partir du moment où cet héritier perçoit effectivement ses droits incluant, le cas échéant, les sommes dues au titre d’un contrat d’assurance vie.

Ensuite, lorsque le généalogiste contacte le bénéficiaire d’un contrat à la demande d’une entreprise d’assurance vie, c’est l’entreprise d’assurance-vie qui entrera toujours par la suite en relation avec ce bénéficiaire en vue du règlement du capital ou

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dlabore il y a 8 mois

    Sa rémunération est fixée dans la plus grande transparence par ce contrat, et surement 50% ?alors que c,est au notaire de faire les recherches ce qu,il ne fait jamais, il préfère partager la rémunération du généalogiste, tous de mèche