Assurance vie et versement des primes

le
0

Un contrat d'assurance vie implique le versement d'une ou plusieurs primes à l'assureur, qui permettront de générer des intérêts. Le point sur les différents systèmes de primes.

Le principe de la prime

L'assurance vie est un produit d'épargne qui se fonde sur le versement de primes, qui représentent une garantie pour l'assureur. En retour, le contrat souscrit génèrera des intérêts sur les sommes versées.

La prime peut être unique, versée à l'ouverture de l'assurance vie. L'épargnant peut choisir de réaliser plusieurs versements selon un calendrier libre ou établi avec l'assureur. Il s'agit d'un élément clé, dans la gestion du contrat. À l'issue, l'ensemble du capital constitué sera reversé au titulaire ou à ses bénéficiaires, sous forme de capital ou de rente viagère.

La prime unique

Il est tout d'abord possible de procéder à un seul et unique versement à la souscription. Si les frais de versement sont moins importants, il peut être regrettable de ne pas pouvoir grossir son capital après quelques années.

Les primes fixes ou libres

Dans le cas de primes fixes, une échéance est définie pour un versement régulier, d'un montant constant : tous les mois, trimestres, semestres ou chaque année.

Mais la solution la plus souple est celle des primes variables, aussi appelées primes libres. L'assuré peut effectuer des versements plus ou moins importants, voire les suspendre sur une période donnée. Cette option est la plus judicieuse si l'on ne dispose pas d'un capital initial ou d'une capacité d'épargne importante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant