Assurance-vie et SCPI

le
0

Il existe une multitude de façons de souscrire à un contrat d’assurance-vie. Parmi celles-ci, les SCPI constituent une alternative prometteuse pour les investisseurs qui cherchent une rentabilité sans prendre trop de risques.

Définition des SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier, ou SCPI, sont des organismes qui utilisent des capitaux pour acquérir, puis exploiter un patrimoine immobilier. Au sein d’un contrat d’assurance-vie, ce sont les fonds de ce contrat qui seront utilisés pour l’acquisition.

De bons rendements et une fiscalité alléchante

Ce n’est pas un hasard si l’on unit volontiers assurance-vie et SCPI. En effet, combiner ces deux cadres est très attractif, car on combine ainsi les avantages de l’un et de l’autre.
D’un côté, les SCPI conservent un rendement très intéressant en temps de crise : malgré une baisse ces dernières années, elles se maintiennent autour de 5%. D’un autre côté, l’assurance-vie fournit un cadre fiscal attractif. En effet, lorsqu’une SCPI est logée dans ce type de contrats, elle n’est pas imposable au titre des revenus fonciers, comme ce serait le cas dans une SCPI investie en direct. En outre, il faut rappeler que l’assurance-vie a en elle-même des avantages :
  • Un assuré peut retirer une partie de ses intérêts, jusqu’à un plafond, sans payer d’impôts. Au-delà de ce plafond, le taux d’imposition est de 7,5% ;
  • En cas de décès du titulaire, les sommes investies donnent droit à d’autres avantages fiscaux pour les bénéficiaires ;
  • Et surtout, les revenus encaissés ne sont pas soumis à l’impôt tant qu’ils restent investis dans le contrat ;
Tout cela fait des SCPI incluses dans une assurance-vie, un montage fiscal particulièrement rentable.

Un type de contrats à dénicher

D’un autre côté, les SCPI investies en assurance-vie ont leurs limites. La principale vient là encore du cadre de ces fonds.
Pour beaucoup de SCPI, quand l’épargnant décide de revendre ses parts, l’assureur est obligé de les lui racheter. De grandes compagnies ont déjà été mises en difficulté, par le passé, à cause de cette règle.
C’est ce qui explique que nombre d’assureurs ne proposent pas ou peu de SCPI. Bien souvent, ils ne suggèrent que les plus intéressantes, celles qui ne présenteront pas de difficultés à racheter. Mais du point de vue de la rentabilité, elles seront souvent moins attrayantes.
Sachez enfin qu’il existe des SCPI hors des contrats d’assurance-vie : vous n’avez aucune obligation de recourir à l’assurance-vie pour investir dans l’immobilier.

Trucs et Astuces

Pour choisir votre SCPI, prêtez une attention particulière aux frais annexes, tels que les frais de gestion. Ce sont eux qui pénaliseront plus ou moins votre rentabilité.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant