Assurance habitation : bien remboursé en cas de sinistre

le
3
Chaque contrat d'assurance habitation comportant une garantie sur les biens matériels, comporte un capital garanti en cas de sinistre et un plafond maximal.
Assurance: capital garanti et plafond maximal

Lorsqu'une personne souscrit un contrat d'assurance habitation pour couvrir son logement et ses biens en cas de sinistre, elle accepte également un capital garanti et un plafond maximal de remboursement.

Le capital garanti représente la somme pouvant être versée par la compagnie d'assurance à la suite d'un sinistre. Ce capital est évalué selon le logement et les biens mobiliers du souscripteur mais aussi en fonction du niveau de couverture choisi. Le plafond maximal constitue la limite de ce capital: il est un élément clé du contrat d'assurance habitation.

Assurance habitation: estimer son capital

Le titulaire d'une assurance habitation multirisque bénéficie d'une garantie sur ses biens immobiliers et mobiliers. Le capital garanti par le contrat oscille généralement entre 10.000 et 15.000¤ par pièce du logement. Il est donc essentiel de déclarer précisément son patrimoine afin de négocier un capital garanti au plus près de ses biens réels. On fera donc l'inventaire des différentes pièces: du salon à la chambre en passant par la buanderie, la cave, le dressing et le parking.

Il est à noter que les objets d'art et de collection peuvent faire l'objet d'une garantie spécifique dans le contrat d'assurance habitation, pour plus de protection.

Bon à savoir: après un sinistre, il appartient à l'assuré de justifier ses pertes matérielles réelles pour bénéficier de l'indemnisation maximale.

Assurance habitation: valeur à neuf ou vétusté

Le capital garanti d'une assurance habitation est à prendre en compte selon le mode de remboursement appliqué par l'assureur: en «valeur à neuf» ou en appliquant la «vétusté». En effet, dans le premier cas, l'assuré bénéficiera d'un remboursement de ses biens endommagés à hauteur de leur prix neuf.

En revanche, lorsque le coefficient de vétusté est appliqué, les biens sont indemnisés selon le niveau d'usure estimé à la date du sinistre. Cette seconde option est naturellement moins intéressante financièrement et peut faire varier nettement le montant du remboursement, dans le cadre d'une assurance habitation.

Capital garanti: choisir son contrat

Le souscripteur d'un contrat d'assurance habitation doit veiller au montant du capital garanti par son assureur ainsi qu'au plafond maximal. En effet, il est vivement conseillé de réétudier son contrat régulièrement afin de vérifier qu'il correspond toujours à son patrimoine. Des biens de valeur ont en effet pu s'ajouter, au fil des années. Un délai de trois ans est correct, pour s'assurer de la compétitivité de son assurance.

Le capital garanti est étroitement lié à la prime d'assurance habitation versée par le souscripteur. Un contrat efficace et plus coûteux est à privilégier, dans la mesure du possible: les indemnités en cas de sinistre seront plus conformes à la hauteur des pertes effectives.

Si vous souhaitez modifier votre contrat ou souscrire une assurance habitation plus compétitive, n'hésitez pas à solliciter l'avis d'un courtier d'assurances.

» Profitez d'une assurance habitation multirisque à partir de 5.90¤/mois

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yvonnet2 le mercredi 21 aout 2013 à 17:32

    attention au contrat , j'avais un contrat de chez tartention qui se disait tout risque !mais apres avoir lu entre les lignes j'ai pu m'apercevoir qu'il ne l'etait pas ,

  • faites_c le mercredi 21 aout 2013 à 10:57

    "Cette seconde option est naturellement moins intéressante financièrement et peut faire varier nettement le montant du remboursement, dans le cadre d'une assurance habitation."Par contre, cette option ne fait absolument pas varier le coût annuel du contrat qui augmente chaque année alors qu'il devrait diminuer puisque le remboursement diminue! Trouver l'erreur!

  • faites_c le mercredi 21 aout 2013 à 10:55

    "Profitez d'une assurance habitation multirisque à partir de 5.90€/mois"!!!Pour ce prix là, qu'est ce qui est assuré, un logement de 12 m2 sans aucun mobilier?J'adore les articles qui ne sont que de la publicité déguisée!"Bon à savoir: il appartient à l'assuré de justifier ses pertes matérielles réelles..." C'est bien le problème! Pour payer les échéances, aucune justification n'est demandée; pour se faire indemniser, c'est une autre histoire!