Assurance chômage : la CGT déchire le projet patronal

le
4

Le représentant de la CGT a déchiré devant les caméras le projet de réforme du patronat, qu'il a jugé «inacceptable», à son arrivée au siège du Medef pour une troisième séance de négociation.

On savait que les négociations allaient être tendues. Elles le sont vraiment. Le représentant de la CGT aux négociations sur l'assurance chômage a déchiré ce matin devant les caméras le projet de réforme du patronat, qu'il a jugé «inacceptable», à son arrivée au siège du Medef pour une troisième séance de négociation.

«La CGT appelle les salariés, les précaires, les demandeurs d'emploi, les intérimaires, les intermittents à se préparer à un rapport de force», a lancé le négociateur CGT, Eric Aubin. Le patronat (Medef, CGPME, UPA) a fait une série de propositions drastiques pour réformer l'assurance chômage, allant de la modulation de l'indemnisation des chômeurs en fonction de la conjoncture à la fin du régime spécial des intermittents, en passant par la cotisation ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4841131 le jeudi 13 fév 2014 à 13:58

    Complètement Génétiquement Taré

  • M4426670 le jeudi 13 fév 2014 à 13:42

    Au patronat les "garanties", aux syndicats, les pantalonnades! De qui se moque t on? des français!

  • M4426670 le jeudi 13 fév 2014 à 13:28

    Quant aux "syndicats", ils ne défendent que leurs privilèges, sur le dos des français qui paient, pour l'instant.....

  • M4426670 le jeudi 13 fév 2014 à 13:27

    Avec ces gens là, vive le "pacte de responsabilité"! qui est toujours vide: personne ne sait ce que le "gouvernement" met dedans!