Assurance chômage : bataille de chiffres entre syndicats et patronat

le
0

Les partenaires sociaux qui négocient une réforme de l'Assurance chômage ont chacun avancé mardi que leurs solutions permettraient d'équilibrer les finances du régime. Ou que celles de leurs opposants les plomberaient.

S'observer avant de négocier. Lors de la deuxième séance de négociation sur l'assurance-chômage, mardi au siège du Medef, syndicats et patronat ont affûté leurs arguments chiffrés. Ils avaient chacun passé commande de statistiques, estimations et autres prévisions aux experts de l'Unedic, qui gère le régime. L'enjeu: démontrer que ses idées permettraient de combler le déficit de la branche (4,3 milliards en 2014). Ou que celles des autres le creuserait.

Il y a d'abord les solutions faciles à porter pour les syndicats contestataires mais qui seront, selon toute vraisemblance, très vite évacuées des discussions. Ainsi, FO a mis en avant que le déplafonnement des cotisations chômage rapporterait 793 millions d'euros. Jusqu'à présent, elles s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant