Assurance auto ou moto sur mesure : que faut il en penser ?

le
0
Assurance au kilomètre, bonus, malus, les offres d'assurance auto et moto comportent depuis longtemps des garanties ajustées aux besoins et aux comportements de conduite. Aujourd'hui, certains assureurs proposent d'aller plus loin dans le sur-mesure.L'assurance auto ou moto sur mesure est ancienne. Les petits rouleurs le savent, de même que les très bons conducteurs, au coefficient de bonus maximum. Les contrats sont ajustés aux besoins. La différence aujourd'hui tient dans la technologie qui permet d'affiner l'offre d'assurance, et de l'ajuster quasiment au jour le jour. Cependant, il y a une condition: embarquer des mouchards. Mesurer les kilomètres («pay as you drive») Pour pouvoir adapter le contrat d'assurance auto ou moto aux kilomètres réellement parcourus, il faut pouvoir établir des mesures fiables. C'est ce que permet la technologie d'aujourd'hui. On place un boîtier GPS sur la voiture ou la moto de l'assuré ou des capteurs sur son smartphone. Ils comptabilisent les kilomètres parcourus durant chaque trajet. Toutes les données sont transmises à l'assureur en temps réel, pour évaluer si le résultat correspond au forfait kilométrique souscrit. S'il n'est pas atteint l'assureur revoit son prix à la baisse. Dans le cas contraire, il instaure une surprime par kilomètre parcouru au delà du forfait. »» Lire aussi: Port du gilet jaune à moto: quelles sont les règles? Mesurer le comportement au volant («pay how you drive») Outre les kilomètres, le boîtier ou les capteurs peuvent recueillir toutes sortes d'autres données. Les accélérations brutales ou progressives, l'allure rapide ou raisonnable, les coups de freins brusques ou le freinage anticipé, les virages pris à petite vitesse ou sur les chapeaux de roues… Tout est enregistré et chaque semaine, l'assureur envoie un bilan à son assuré auto ou moto. Chaque mois, le score peut avoir un impact direct sur le tarif de l'assurance pour le mois suivant. La réduction peut aller jusqu'à -30 % pour les meilleurs conducteurs. Et la liberté? Tout cela pose de nombreuses questions, notamment en matière de liberté. Car il s'agit aussi de savoir où, comment et combien de temps toutes ces données individuelles sont conservées. Et en cas d'accident, pourront-elles servir de preuves d'une éventuelle infraction de l'assuré? Pour le moment les assureurs qui proposent des contrats sur mesure, jurent qu'ils ne conserveront pas les données à long terme. Cependant, une chose est à peu près sûre: si un comportement est enregistré comme étant le plus souvent accidentogène, l'assureur aura un motif avéré pour refuser de reconduire l'assurance auto ou moto l'année suivante.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant