Associer les forces d'Assad et l'ASL, pas une idée française-sce

le
3

PARIS, 7 octobre (Reuters) - L'idée d'associer les forces de Bachar al Assad et l'Armée syrienne libre n'est pas une idée française, a-t-on dit mercredi dans l'entourage de François Hollande, contredisant une déclaration de Vladimir Poutine en ce sens. "Le président de la République a parlé de la nécessaire présence de l'opposition syrienne autour d'une éventuelle table de négociation. Le reste n'est pas une idée française", a-t-on répondu à une demande de commentaire sur l'affirmation du président russe. Vladimir Poutine a déclaré mercredi lors d'une rencontre diffusée à la télévision que "monsieur Hollande a proposé une idée intéressante, selon laquelle il serait possible, à son avis, de réunir les forces gouvernementales du président Assad et ce que l'on appelle l'Armée syrienne libre". (Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpc50 le mercredi 7 oct 2015 à 15:42

    le printemps arabe n'a rien réglé ; un dictateur qui tombe , c'est la chienlit qui arrive. Hé oui, il y a des peuples, des pays qui ne fonctionnent que quand ils sont gouvernés par des "dictateurs"... N'Est-ce pas Mr POUTINE ?

  • chrimes le mercredi 7 oct 2015 à 14:38

    le printemps arabe n'a rien réglé ; un dictateur qui tombe , c'est la chienlit qui arrive. Hé oui, il y a des peuples, des pays qui ne fonctionnent que quand ils sont gouvernés par des "dictateurs"...

  • M4118344 le mercredi 7 oct 2015 à 14:29

    je suis désolé pour les 240000 tués et leurs familles, et les 2 millions de déplacés.il faut détruire DAECH qui est la partie nocive de l'Islam.