Associations : comment se renforcer grâce au numérique ?

le
0
Photo d'illustration. Le programme ADB Solidatech, où travaille une dizaine de personnes, compte déjà plus de 16 000 associations inscrites dans l?Hexagone.
Photo d'illustration. Le programme ADB Solidatech, où travaille une dizaine de personnes, compte déjà plus de 16 000 associations inscrites dans l?Hexagone.

Pour les entreprises et les collectivités, la transition numérique est devenue un enjeu majeur ces dernières années. Mais quid des associations ? Depuis 2008, le programme ADB Solidatech (lien) aide les bénévoles, et plus largement les 1 300 000 associations existant en France, à s'équiper, se former et se développer via les outils numériques. Porté par une entreprise d'insertion ? Les Ateliers du bocage ? membre d'Emmaüs, ce programme où travaille une dizaine de personnes compte déjà plus de 16 000 associations inscrites. Ingénieure de formation, Nesrine Dani, est à la tête du programme depuis 2014. Elle présente au Point.fr ADB Solidatech, distingué en juin dernier par le label gouvernemental « La France s'engage » et mis en avant par le Sparkshow (événement visant à promouvoir des projets innovants auprès de la presse).

Le constat. « Aujourd'hui, les associations font face à des mutations importantes, notamment en matière de modèle économique. En moyenne, les subventions ne représentent désormais plus que 25 % de leurs ressources. Elles doivent également faire face à une évolution de leur écosystème, notamment avec des bénévoles et des adhérents moins fidèles qu'avant et un besoin urgent de diversification de leurs ressources. »

L'idée. « Nous sommes convaincus que le numérique est un moyen incontournable pour relever...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant