Association sportive de Saint-Étienne, en vert et contre tout

le
0
Association sportive de Saint-Étienne, en vert et contre tout
Association sportive de Saint-Étienne, en vert et contre tout

Il est porté dans les stades, sur les terrains le dimanche, dans la cour de recré, dans la rue. Le maillot de foot est le signe de ralliement de tout supporter. Et chaque maillot a son histoire. Cette semaine, place à la tunique de l'Association sportive de Saint-Étienne.

Les hommes de Christophe Galtier retrouvent ce soir l'Europe. Un seizième de finale aller d'Europa League face au FC Bâle que Perrin et ses coéquipiers se doivent de remporter pour espérer revivre une épopée continentale digne de celle des plus belles années de l'association. Un match qui donne surtout l'occasion aux joueurs de défendre une fois plus l'un des maillots les plus symboliques du football français. En plus de devoir se montrer dignes de leurs adversaires, les joueurs de l'ASSE doivent se montrer dignes, match après match, de la tunique verte. Il faut dire que sous ce surnom, les Verts cachent un palmarès fourni et une histoire riche en émotions.

Histoire d'un maillot


Comme c'est souvent le cas en France, l'ASSE est le résultat d'une fusion entre deux clubs antérieurs. En 1906, l'Amical Football Club est créé dans la ville du Forez. Un peu plus de dix ans plus tard, en 1919, le groupe Casino imite de nombreuses entreprises françaises et fait dans le corporatisme en créant une section sportive pour ses employés : l'Amicale des employés de la Société des magasins Casino (A.S.C.). Rapidement, une réglementation oblige le groupe Casino à retirer son nom de celui du club, qui devient donc l'Amical Sporting Club. Quelques semaines plus tard, un autre club de football voit le jour à Saint-Étienne : le Sporting Club Forézien.



En 1922, le Sporting Club Forézien fusionne avec un autre club de la région, l'Athlétic Club Stéphanois, qui vient de remporter le championnat du département. On opte pour des maillots rouges pour ce tout nouveau Saint-Étienne Sporting Club. C'est avec cette entité que le club du groupe Casino fusionne en 1928 pour créer l'Association sportive stéphanoise (ASS). C'est Pierre Guichard, fils d'un certain Geoffroy Guichard (le fondateur du groupe Casino), président de l'Amical Sporting Club, qui pousse pour que cette fusion se réalise. On choisit alors des tuniques teintées de vert. Une couleur chère à monsieur Guichard et ses employés.

Fusion, épiceries et stores


Mais pourquoi le vert était-il si important ? Pourquoi ne pas avoir choisi le rouge de l'autre club ? Tout simplement parce que…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant