Assistants parlementaires : cette enquête qui empoisonne le FN

le , mis à jour à 07:27
5
Assistants parlementaires : cette enquête qui empoisonne le FN
Assistants parlementaires : cette enquête qui empoisonne le FN

Alors que Marine Le Pen accélère le tempo de son entrée en campagne, le FN est à nouveau rattrapé par la justice. Le parti lepéniste était déjà confronté à la perspective d'un procès sur le financement de ses législatives en 2012. Jeudi, le parquet a annoncé qu'une information judiciaire, confiée aux juges du pôle financier, a été ouverte le 15 décembre pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé. Elle fait suite à une enquête préliminaire conduite depuis mars 2015 sur des soupçons d'emplois fictifs concernant vingt assistants parlementaires du parti au Parlement européen.

 

La justice française emboîte le pas aux institutions européennes qui s'étaient étonnées dès 2014 de constater que ces assistants figuraient sur l'organigramme du FN. Une double inscription qui laisse supposer que ces personnes pouvaient être affectées à d'autres tâches que leur seul travail d'assistant parlementaire.

 

La réaction de Marine Le Pen ne s'est pas fait attendre : « C'est une persécution politique, organisée, massive, de la part d'un pouvoir qui se venge en instrumentalisant la justice », confiait-elle jeudi à notre journal. Et d'enfoncer le clou : « L'important pour eux, c'est d'annoncer l'ouverture d'une information judiciaire. L'objectif, c'est de démultiplier ce type d'annonce pour évidemment nuire à ma campagne présidentielle. A quoi aboutiront ces enquêtes ? Ils s'en moquent totalement. » La patronne du FN s'affiche donc sereine.

 

Briefés avant la garde à vue

 

Cela n'a pas empêché son parti de prendre les devants. Selon nos informations, il y a six mois, peu de temps après une série de perquisitions menées dans le cadre de cette enquête, une douzaine d'assistants parlementaires ont participé à un briefing de préparation à la... garde à vue, dans un cabinet parisien avec deux avocats. Le FN ne confirme pas cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 34flora il y a 11 mois

    parce qu'on s'occupe beaucoup du FN, mais les malversations des autres depuis plus de 40 ans, ça n'énerve pas grand monde....

  • 34flora il y a 11 mois

    décidément, mon petit post ne plaît pas.... alors je le remets :et ce serait bien aussi de parler du contrat passé en 1973 pour l'islamisation de la France.... ça c'est le plus pour riz qu'on puisse trouver, mais étrange : silence absolu.... ça ne dérange personne....

  • M1903733 il y a 11 mois

    hihihi, ben voyons les autres partis ils sont blanc comme neige. Au fait j'ai vu un article sur Lang hier, 9000 € de revenu mensuel sans compter sa gestion catastrophique de l'institut qu'il gère mais le mieux c'est les notes de frais de sa femme, c'est pas du magouillage ça. .

  • 22329524 il y a 11 mois

    Les autres Partis : lire "Le Canard enchainé" ..... ;-) .....

  • am013 il y a 11 mois

    Et les autres partis ?