Assises : Bissonnet condamné à 20 ans de réclusion

le
0
L'ancien homme d'affaires avait été condamné à trente ans en première instance. Ses complices Amaury d'Harcourt et Méziane Belkacem ont été condamnés à respectivement huit ans et vingt ans.

Plaider l'acquittement, ou plaider utile ? Tout miser sur une hasardeuse démonstration d'innocence, comme à la roulette, ou prononcer des mots que Jean-Michel Bissonnet ne veut pas entendre pour entrouvrir malgré lui la porte de la pyramide orgueilleuse dans laquelle le pharaon déchu de Castelnau-le-Lez se mure depuis l'assassinat de son épouse Bernadette ?

Me Jean-Yves Liénard a livré ce jeudi, devant la cour d'assises d'appel de l'Aude, une de ces plaidoiries rares et étincelantes qui frappent les esprits et font, sans aucun doute, basculer le verdict. Avant lui, d'autres ont plaidé et requis contre son client. Les parties civiles, Mes Abratkiewicz et Phung, féroces et efficaces ; les avocats généraux Brignol et Desjardins, loyaux, implacables et à la hauteur du dossier, restituant tout son lustre au ministère public. Mais aussi les conseils des deux coaccusés de M. Bissonnet. Me Louis Balling, pour Amaury d'Harcourt, séduit les jurés par ses mimiques virevoltante

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant