ASSIMA: Convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire

le
1

 

Convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire

A Paris, le 5 octobre 2012

Le conseil d’administration d’Assima a confirmé ce jour la convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire le 5 octobre 2012, à 10H00, à Paris dans les salons de l’hôtel Baltimore (75016), pour l’examen et le vote de la résolution suivante (version anglaise et française successivement).

“To recognize and incentivize performance that will build value for the Company’s shareholders, the shareholders authorize the following: If Assima were to be sold in the next 5 years, at a minimum price of Euro 50m in 2012 Euros, the Management (excluding Michel Balcaen and Eric Duneau) and Employees would receive, prior the closing of the transaction an amount of shares representing 10% of the issued capital at the time of the transaction. This minimum value will need to be adjusted upwards to take account of acquisitions. These shares would be distributed at no cost to the recipients, according to a split plan to be voted by the board prior to the closing of the sale. Only people still working for Assima at closing of the transaction would be eligible to benefit. This commitment may be replaced by a stock-option plan providing similar benefit. To qualify as a sale of the company, any transaction must involve a sale of at least 50% of the shares of the Company and a loss of control of Eric Duneau and Michel Balcaen (through Klimt Invest). Any financial structure that would still have Eric Duneau and Michel Balcaen controlling more than 50% of the equity of the entity owning the Assima assets, directly or indirectly, would not be considered as a sale for the purpose of the stake plan.”

“Pour reconnaitre et encourager la création de valeur au bénéfice des actionnaires de la société, ces derniers autorisent ce qui suit: Si Assima etait cédée dans les 5 années à venir, pour un prix minimum de 50 millions d’euros (valeur 2012), le management (à l’exclusion de Michel Balcaen et Eric Duneau) et les employés recevraient, préalablement à la cloture de l’opération, un montant d’actions représentant au total 10% du capital émis à la date de la transaction. La valeur minimum de cession serait reévaluée en cas de nouvelles acquisitions réalisées entre-temps. Ces actions seraient distribuées gratuitement en fonction d’un plan de répartition qui serait adopté par le Conseil d’Administration avant la cession d’Assima. Seuls les personnels encore salariés du groupe au moment de la cession pourraient bénéficier de ce plan d’actions gratuites. Cet engagement pourrait etre remplacé par un plan de stock-option représentant un bénéfice similaire. Pour etre qualifiée de vente, une transaction sur le capital d’Assima devra impliquer au moins 50% du capital émis ainsi qu’une perte de controle d’ Eric Duneau et Michel Balcaen (au travers de Klimt Invest). Toute transaction financiere qui ferait qu’Eric Duneau et Michel Balcaen controleraient toujours (directement ou indirectement) plus de 50% du capital de l’entité propriétaire des actifs d’Assima, ne serait pas considérée comme une vente dans le cadre du plan d’actions gratuites.”

L’adoption de cette résolution exigera une majorité à 75% des actionnaires présents.

 

 

A propos d’ASSIMA

ASSIMA est un éditeur de solutions logicielles ciblant l’amélioration de la productivité des logiciels d’entreprises comme SAP, PeopleSoft, Siebel, Intranet ou autres applications stratégiques. L’offre d’Assima intervient sur l’ensemble du cycle de vie d’un projet informatique, de la phase de spécification des besoins (prototypage), jusqu’au déploiement (analyse de performances), en passant par les phases intermédiaires (tests, localisation, formation).

Les solutions ASSIMA sont distribuées à travers le monde via 9 filiales en Europe (Royaume Uni, France, Allemagne, Suisse, Irlande, Danemark), en Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada), et en Afrique (Afrique du Sud).

Contacts

ASSIMA

Michel Balcaen

E-mail : mbalcaen@assima.net

www.assima.net


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • hriey le mardi 11 sept 2012 à 09:55

    Justifier ce type de mesure par la "reconnaissance et l'encouragement à la création de valeur au bénéfice des actionnaires de la société" est assez osé pour rester mesuré.