Assemblée : sprint pour faire voter le mariage  homosexuel

le
3
Le gouvernement veut que le texte soit adopté le 23 mai, pour l'appliquer ensuite par ordonnances. » Le Roux souhaite que «chacun se calme»

C'est à marche forcée que le gouvernement va tenter de faire adopter définitivement son projet de mariage pour tous. Lundi, le texte revient pour une deuxième lecture à l'Assemblée, en commission des lois. Mercredi, la discussion en séance plénière commence. Claude Bartolone, qui présidera à nouveau toutes les séances sur le projet de loi, comme il l'avait fait pendant 110 heures en première lecture, pense que le gouvernement demandera l'application du «temps législatif programmé», c'est-à-dire l'encadrement de la durée des débats. «Le texte voté au Sénat correspond à l'esprit dans lequel nous avons travaillé à l'Assemblée nationale, estime son président. Il faut en finir très vite, pour en revenir aux questions qui préoccupent les Français, à savoir l'emploi et le pouvoir d'achat.» L'exécutif veut limiter les débats à ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le lundi 15 avr 2013 à 14:02

    67 garde à vu.Pour une manif pacifiste.Entre temps on vol dans le métro, dans le RER.Que fait la police ??

  • M476110 le lundi 15 avr 2013 à 12:21

    Vite, vite avant que les Français se fâchent pour de bon !

  • farouxfr le lundi 15 avr 2013 à 11:46

    Il est impropre d'employer le mot mariage pour ce qui n'est qu'un accouplement contre nature. Faut-il le rappeler le mariage "est l'union légale d'un homme et d'une femme" L'union homosexuelle ne peut se définir par ce mot. Il serait facile d'en utiliser un autre et en finir avec cette mascarade.