Assemblée nationale : le grand oral de Manuel Valls

le
0
Manuel Valls.
Manuel Valls.

Le Premier ministre Manuel Valls a assuré mardi matin que son discours de politique générale, dans l'après-midi, ne visait "pas à donner des gages" aux socialistes, mais à "construire la confiance". Le chef du gouvernement était interrogé par des journalistes après avoir participé à la conférence des présidents de groupes de l'Assemblée. "Je suis très respectueux du Parlement", a-t-il dit. "Le vote de confiance d'aujourd'hui porte bien son nom, car il faut redonner la confiance au pays, et ce sera le sens de mon intervention." Le gouvernement, a-t-il ajouté, "est déterminé à mettre en oeuvre la feuille de route définie par le président de la République : croissance, emploi, pouvoir d'achat. Il ne faut pas perdre de temps, il faut agir."Interrogé sur des gages qu'il donnerait aux socialistes critiques à son égard, il a répondu "qu'il ne s'agissait pas de donner des gages, mais de construire un partenariat fructueux entre le gouvernement et la majorité, le gouvernement et les socialistes bien sûr, le gouvernement et le Parlement, le gouvernement et les Français, d'abord". "Chacun doit se mettre à la hauteur de la responsabilité du moment. Nous vivons un moment grave", a-t-il insisté. Invité à résumer son message, il a lancé : "construire la confiance".Baptême du feuÀ 15 heures, dans un hémicycle plein à craquer, M. Valls va vivre son baptême du feu de chef du gouvernement en prononçant son très attendu discours de politique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant