Assemblée : les socialistes espèrent la majorité absolue

le
0
Les premiers sondages sur les législatives prédisent l'UMP et le PS au coude-à-coude au premier tour, autour de 30 % des intentions de vote.

L'objectif des socialistes, c'est bien sûr d'obtenir à eux seuls la majorité absolue des sièges dans la nouvelle Assemblée nationale. Mais pourront-ils y parvenir? L'histoire montre que les élections législatives ne reflètent pas nécessairement l'engouement des Français pour un candidat à la magistrature suprême. En 1981, dans la foulée de l'élection de François Mitterrand avec 51,76 % des voix, le PS avait enlevé 58 % des sièges au Palais Bourbon. Mais en 1988, en dépit d'un meilleur score du président sortant (54 % des suffrages), les socialistes n'avaient obtenu que 285 sièges (sur 491), totalisant 47,82 % des voix.

Dès dimanche soir, le président élu, François Hollande, a lancé un appel à la mobilisation pour «donner une majorité au président de la République». Son porte-parole, Manuel Valls, a expliqué qu'«une cohabitation (droite-gauche) au mois de juin, cela n'aurait aucun sens». Le président sortant du groupe socialiste, Jean-Marc Ayrault,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant