Assemblée : le budget rectificatif de la Sécu voté, malgré les frondeurs PS

le
2
Assemblée : le budget rectificatif de la Sécu voté, malgré les frondeurs PS
Assemblée : le budget rectificatif de la Sécu voté, malgré les frondeurs PS

Le gouvernement a eu chaud. Face à la fronde d'une partie de la majorité, rien n'était gagné pour le projet de budget rectificatif de la Sécurité sociale (PLFSSR). Les députés ont finalement adopté, ce mardi, ce texte qui doit commencer à mettre en musique le pacte de responsabilité par 272 voix contre 234 et et 54 abstentions. 

«L'Assemblée nationale vient de voter nettement le projet de loi de financement de la Sécurité sociale rectificative», s'est félicité le Premier ministre Manuel Valls, en concluant la conférence sociale. Moins largement cependant que le projet de budget rectificatif de l'Etat : il manque 35 voix par rapport au vote de la semaine dernière.

La majorité absolue était ce mardi de 254 voix. Ils ont été... 254 socialistes à voter pour ce texte clé. Tout pile. Et le groupe reste divisé. 33 députés SRC se sont abstenus, selon l'analyse du scrutin publiée par l'Assemblée. Après avoir voté pour, deux députés PS, Jean-Pierre Dufau et Dominique Chauvel, ont fait savoir qu'ils avaient en fait voulu s'abstenir, ce qui porterait le nombre de rebelles à 35. En début de soirée, ce nombre augmentait encore sous la plume des frondeurs, qui assuraient via un communiqué que «37 députés socialistes (s'étaient) abstenus ou à n'(avaient) volontairement pas pris part au scrutin».

C'est quoi qu'il en soit moins que ce que pouvait craindre le gouvernement, alors que les frondeurs montraient les muscles ce mardi matin encore. «Les déclarations du matin ne sont pas forcément les votes de l'après-midi», a raillé le député PS de Saône-et-Loire, Thomas Thévenoud, à l'issue du vote

«Un vote d'avertissement»

C'est surtout moins que fin avril, lorsque 41 députés PS s'étaient abstenus sur le plan de 50 Mds? d'économies présenté par le gouvernement. Le texte n'avait alors pu être adopté avec les seules voix socialistes... «Il y a eu un reflux» de la fronde, se félicite Thomas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le mardi 8 juil 2014 à 17:37

    Ils jouent les gros bras mais ce sont des c.ouilles molles

  • M7403983 le mardi 8 juil 2014 à 17:24

    Aller Christian Paul, un petit effort, ça va sortir !!! Si problème de constipation , il ne faut hésiter à consulter !!!!